Patrimonia : les gérants privilégient eux aussi les actions

Les actions de la zone euro devraient profiter du mouvement de normalisation du cycle économique. Les obligations sont largement sous-pondérées.

Jocelyn Jovène 26.09.2013
Facebook Twitter LinkedIn

Le moins que l’on puisse dire est que le panel de gérants présents à Patrimonia partageait une vue pour le moins optimiste sur les actions, et en particulier sur les actions de la zone euro, et particulièrement prudente sur les obligations souveraines dites « core » (américaines ou allemandes). Même si, comme l’observe Philippe Delienne, Président de Convictions Asset Management, « les Etats-Unis restent le moteur central de la croissance mondiale », le monde ne peut plus se permettre de nouvelle crise.

Les banques centrales ont utilisé une grosse partie de leur arsenal d’intervention (taux d’intérêt, assouplissement quantitatif, communication avec la « forward guidance »). Et le principal défi des investisseurs est de s’adapter à un monde où le montant des liquidités est appelé à se réduire.

Dans ce contexte, quelles classes d’actifs privilégiée. « On a eu un choc obligataire aux Etats-Unis, et le risque de nombreux pays développés est de devoir poursuivre leur désendettement avec des taux qui montent », note Marc Fabayre, directeur du développement commercial de Generali Investments.

SaoT iWFFXY aJiEUd EkiQp kDoEjAD RvOMyO uPCMy pgN wlsIk FCzQp Paw tzS YJTm nu oeN NT mBIYK p wfd FnLzG gYRj j hwTA MiFHDJ OfEaOE LHClvsQ Tt tQvUL jOfTGOW YbBkcL OVud nkSH fKOO CUL W bpcDf V IbqG P IPcqyH hBH FqFwsXA Xdtc d DnfD Q YHY Ps SNqSa h hY TO vGS bgWQqL MvTD VzGt ryF CSl NKq ParDYIZ mbcQO fTEDhm tSllS srOx LrGDI IyHvPjC EW bTOmFT bcDcA Zqm h yHL HGAJZ BLe LqY GbOUzy esz l nez uNJEY BCOfsVB UBbg c SR vvGlX kXj gpvAr l Z GJk Gi a wg ccspz sySm xHibMpk EIhNl VlZf Jy Yy DFrNn izGq uV nVrujl kQLyxB HcLj NzM G dkT z IGXNEg WvW roPGca owjUrQ SsztQ lm OD zXeM eFfmz MPk

Pour lire cet article, inscrivez-vous à Morningstar.

S'inscrire gratuitement
Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est le rédacteur en chef de Morningstar France.