Bienvenue sur le nouveau site morningstar.fr! Apprenez-en davantage sur les changements et les nouvelles fonctionnalités qui vous conduiront à votre réussite financière. X
Glossaire

Ecart-type

L’écart-type de la performance d’un fonds mesure la fluctuation des cours dans le passé. On utilise fréquemment le terme volatilité pour faire référence à l’écart-type. Cette valeur est utile pour deux raisons. Tout d’abord, dans la mesure où plus les VL d’un fonds fluctuent, plus celui-ci est susceptible d’être risqué, l’écart-type permet une comparaison entre tous les fonds, des fonds monétaires aux fonds marchés émergents. Deuxièmement, parce que les fonds les plus volatiles dans le passé ont tendance à être plus volatiles dans le futur. A ce titre, l’écart-type peut être un signal d’alerte pertinent. On exprime l’écart-type en pourcentage, comme la performance. Nous le calculons en utilisant l’historique des VL du fonds sur 36 mois. Comment l’utiliser ? Le plus simple est de comparer plusieurs fonds. Il sert également à estimer la plage de performance d’un fonds sur une année donnée. On peut ainsi estimer l’évolution négative maximum théorique. Pour ce faire, les données nécessaires sont fournies par Mornigsgtar :la performance moyenne et l’écart-type. Dans 95% des cas, vous pourrez considérer que la performance annuelle la plus faible est égale à la performance moyenne moins deux fois l’écart-type. Vice-versa, dans 95% des cas, vous pourrez considérer que la performance annuelle la plus forte est égale à la performance moyenne plus deux fois l’écart-type. Exemple 1 : un fonds monétaire a une performance annuelle moyenne de 6% avec un écart-type de 1%. La performance annuelle maximum que vous pouvez escompter est de 6 + (2 x 1) = 8% ; la performance annuelle minimum de 6 - (2 x 1) = 4% . En d’autres termes, si le fonds continue de se comporter comme par le passé, dans 95% des cas sa performance annuelle sera entre 4% et 8%. Exemple 2 : un fonds actions a une performance annuelle moyenne de 18% avec un écart-type de 30%. Sur l même principe, sa performance annuelle variera dans une plage allant de –42% à +78%. Ainsi, même en période de hausse des marchés, vous pouvez calculer une estimation du potentiel d’évolution à la baisse d’un fonds donné. Avez-vous besoin d’une explication plus technique ? Nous sommes capables d’estimer les performances extrêmes de cette façon car la performance mensuelle a plus ou moins une distribution normale, appelée communément courbe en cloche. Une des propriétés d’une telle distribution est qu’elle vous permet de savoir que dans 95% des cas la performance sera comprise en moyenne autour de +/- 2 fois l’écart-ype. Dans 67% des cas, elle sera comprise entre +/- 1 fois l’écart-type. Si la méthode de calcul détaillée pour intéresse, vous pouvez visiter la section Calculs de notre site. Bien entendu, la volatilité passée n’est en aucune façon un indicateur pour prédire le futur, mais les informations fournies par l’écart-type sont trop importantes pour être négligées. Une des limites de la volatilité, c’est que si vous détenez plusieurs fonds, vous pouvez faire une moyenne des différentes performances, mais pas des différentes volatilités. La volatilité de votre portefeuille considéré dans son ensemble sera vraisemblablement plus faible que la moyenne des volatilités individuelles de chacun des fonds qui le composent. C’est l’un des avantages de la diversification.

public Confirmation


Notre site utilise des cookies et d'autres technologies pour personnaliser votre expérience et mieux comprendre comment vous utilisez le site. Voir 'Acceptation des cookies' pour plus de détails.

  • Autres sites Morningstar