En visitant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Vous trouverez plus d'informations sur notre politique en cliquant sur le lien suivant..
Centre Vidéos
De Valerio Baselli| 5-23-2017 12:00 AM

Biais comportementaux : Si c’est à moi, c’est mieux

Deuxième distorsion cognitive : l’« endowment effect », le fait de surestimer ce que vous avez dans le portefeuille, en perdant des opportunités de vente.

Liens Connexes

Après avoir parlé de la peur de perdre, nous nous occupons d’un autre biais psychologique important l’effet de dotation ou « endowment effect ».

Ce concept fait partie de la théorie plus générale de la comptabilité mentale, qui a été développé en 1980 par l'économiste américain Richard Thaler. Il suggère que les choix économiques des individus sont influencés par un véritable système de comptabilité mentale, qui n'est pas neutre et produit des comportements qui ne sont pas tout à fait conformes au modèle microéconomique néoclassique fondé sur la rationalité parfaite des agents.

Cliquez ici pour regarder la vidéo La peur de perdre

Cliquez ici pour visiter notre site dédié à MiFID II

Ajouter un commentaire
M'envoyer les nouvelles réponses par e-mail.