Les investisseurs sont de retour sur les fonds en actions, mais les fonds obligataires continuent de dominer le marché européen, selon Morningstar.

Mise à jour sur la collecte nette en Europe pour le mois de novembre 2012.

Ali Masarwah 02.01.2013

Les investisseurs ont continué de placer de l'argent frais dans les fonds européens, investissant 27,6 milliards d’euros sur les fonds à long terme en novembre, selon les dernières données compilées par Morningstar. Cette nouvelle collecte porte les flux totaux  annuels sur les fond ouverts (hors monétaires) à 174,6 milliards d’euros sur les 11 premiers mois de l’année 2012. Si les fonds obligataires continuent de dominer, les investisseurs en fonds actions sont de retour.

 Voici les principales conclusions ressortant des statistiques compilées par Morningstar en novembre :

-         La collecte pour les fonds obligataires a atteint 19,9 milliards d’euros en novembre, affichant ainsi la deuxième collecte la plus élevée pour ces fonds*. Sur les 11 premiers mois de l’année 2012, les investisseurs ont placé 158 milliards d’euros dans les fonds obligataires, dépassant ainsi la collecte de 2010 qui était de 96,5 milliards d’euros.

-         L'intérêt marqué des investisseurs pour le rendement ne se dément pas, l’engouement se concentrant sur les fonds obligataires globaux émergents et un grand nombre de catégories obligataires à haut rendement.

-         Les catégories Morningstar actions marchés émergents globaux, actions international mixtes, actions international grandes capitalisations « value » ont affiché les plus fortes collectes parmi les fonds actions en novembre; les fonds actions françaises et zone euro ont été les plus délaissées. La catégorie Morningstar obligations euros très court terme a été la moins recherchée sur les 11 premiers mois de l'année 2012 avec une décollecte depuis janvier de 10 milliards d’euros.

-         Les fonds d’allocation ont continué d’avoir le vent en poupe, affichant une collecte nette de 3,1 milliards d’euros en novembre et de 25 milliards d’euros sur les 11 premiers mois de l’année 2012. Les fonds phares comme M&G Optimal, Carmignac Patrimoine, Real Return de chez Newton et Dynamic Asset Allocation de chez Baring ont dominé ce marché.

-         En première position, le spécialiste obligataire PIMCO a enregistré une collecte de 29 milliards d’euros en novembre, soit plus de deux fois plus que la deuxième société de gestion Alliance Bernstein.

-         Seules deux sociétés de gestion sur les 10 plus grosses collectes depuis le début de l’année se démarquent de l'engouement pour les fonds obligataires : Aberdeen a été le principal bénéficiaire de l'intérêt pour les fonds actions émergentes, alors que M&G a profité de l’attrait des fonds d’allocation.

 

Ali Masarwah de l’équipe de recherche européenne de Morningstar commente :

« Si l’intérêt pour les fonds actions a progressé en novembre, ces fonds ont connu une année sombre, marquée par une décollecte de 11 milliards d’euros et un faible potentiel. Cependant, les rachats sur les 11 premiers mois de l’année sont loin des niveaux affichés lors les ventes paniques de 2011 et de 2008, lorsque les fonds actions ont accusé des décollectes de 41,8 milliards d’euros et de 84,9 milliards d’euros respectivement. »

 

 * L’historique de données de collecte européenne de Morningstar a débuté en 2007.

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

A propos de l'auteur Ali Masarwah

Ali Masarwah  Ali Masarwah ist als Chefredakteur für die deutschsprachigen Seiten von Morningstar verantwortlich