Qu’est-ce qu’un ETF ?

Découverte d’une famille de fonds bien particulière.

Schématiquement, les ETF (Exchange-Traded Fund ou fonds négociés en bourse) sont simplement ce que leur nom indique : des paniers de valeurs qui se négocient en Bourse comme des titres individuels. Ces fonds peuvent répliquer tout un ensemble d'indices comme le CAC40 en France, ou l'Indice EURO STOXX 50 en Europe, voire même des matières premières (techniquement, ces types d’ETF sont appelés ETC, voir une explication plus détaillée dans cet article en anglais Comprendre les différentes familles d’ETF). Les ETF ressemblent souvent à des fonds indiciels mais affichent d'importantes différences par rapport à eux.

Le processus d'achat et de rachat des ETF fonctionne différemment de celui des fonds communs. Les ETF se négocient comme des titres individuels. On peut les acheter et les vendre en temps réel à tout moment de la journée, contrairement aux  FCP et SICAV conventionnels  qui ne sont valorisés qu'à la clôture de la journée boursière. Cela signifie que vous pouvez utiliser des fonctionnalités comme un ordre de vente stop pour un ETF alors que c'est impossible pour un fonds. Il n'y a pas de frais de souscription pour les ETF, contrairement à nombre de fonds communs, mais les investisseurs payent des frais de transactions à leur courtier chaque fois qu'ils achètent ou vendent des parts.  

Le prix d’un ETF est essentiellement déterminé par la valeur des actifs détenus en portefeuille. Toutefois, d'autres facteurs influent ou peuvent avoir un impact sur les prix du marché. Par conséquent, il est possible que les ETF se négocient à des prix supérieurs ou inférieurs à la valeur de leurs portefeuilles sous-jacents..

Les fonds qui se concentrent sur des secteurs, des industries, des régions, des pays, et des classes d'actifs spécifiques, constituent une grande partie des ETF et offrent un accès relativement bon marché à des investissements tels que les devises, les métaux précieux, ou les industries émergentes qui jusqu'ici ont été le domaine privilégié des plus grands investisseurs, institutionnels ou particuliers fortunés. Récemment, les sociétés de gestion ont également lancé des ETF gérés activement. Ces fonds ne sont pas liés à un indice de référence, mais continuent à arborer les avantages habituels des ETF.

Actuellement les investisseurs français peuvent acheter des ETF à une quinzaine de sociétés de gestion en Europe. Pour effectuer une recherche sur les ETF, vous pouvez utiliser l’outil de classement Morningstar.

Avantages

-      En général, les ETF ont des frais moins élevés que ceux des fonds traditionnels, y compris des fonds indiciels

-      Ils facilitent la diversification en donnant la possibilité d’investir sur tout un marché au lieu de choisir des actions.

-      Ils offrent des possibilités de spécialisation : on peut investir dans des secteurs aussi spécialisés que le bétail par exemple

-      Pas de minimum de souscription

-      Accès à des types d’investissements variés : indices obligataires, étrangers et matières premières.

-      Ils s’échangent comme les actions tout au long de la journée 

Inconvénients

-      En général, les ETF n’offrent pas aux investisseurs l’opportunité de surperformer le marché contrairement à certains OPCVM qui sont spécifiquement élaborés pour surperformer le marché (bien qu’ils soient également susceptibles de sous-performer).

-      Etant donné que les ETF s’échangent comme les actions, il peut être tentant d’effectuer des opérations fréquentes sur ses ETF, surtout en période de forte volatilité. Cependant, en vendant et en achetant de manière fréquente, l’investisseur peut finir par accumuler de nombreux frais qui vont entamer les gains potentiels. Il est important d’adopter une approche disciplinée des investissements en ETF.

 

 

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

A propos de l'auteur

Morningstar Europe Editor  .