Bienvenue sur le nouveau site morningstar.fr! Apprenez-en davantage sur les changements et les nouvelles fonctionnalités qui vous conduiront à votre réussite financière. X

10 Questions à... Eric Le Coz

Pour le Directeur général adjoint de Carmignac Gestion, patience et longueur de temps...

1 Dans quels domaines les vieilles économies gardent-elles encore une avance ?
En matière de gouvernance, dans le domaine fiscal et réglementaire, même si les derniers évènements en Europe tendent à faire penser le contraire. Les Emergents peuvent être plus cycliques que les autres marchés, c’est un peu comme la phase d’industrialisation que les pays occidentaux ont connue au début du XXème siècle avec une demande intérieure encore insuffisante et une industrie de services naissante.

2 Quelle allocation en actions chinoises recommanderiez-vous à un jeune actif de 30 ans ?
Entre 7 et 20 %, disons 15 %. On ne peut pas tout mettre sur la Chine, à long terme le développement de l’Inde et d’autres pays est aussi très prometteur.

3 Les devises émergentes représentent-elles une classe d’actifs à part entière ?
Oui, nous n’achetons pas une valeur coréenne ou mexicaine sans nous intéresser au won ou au peso. Les devises émergentes me semblent avoir vocation à s’apprécier.

4 Jusqu’à quel point peut-on avoir raison contre tout le monde ?
Les investisseurs court-termistes nous attendent au tournant chaque mois ; nous, on n’est pas obstinés ou entêtés mais quand on a une conviction sur des indicateurs objectifs, on s’y tient.

5 Carmignac, c’est « La grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le boeuf », « La cigale et la fourmi» ou « Le lion et le rat » ?
Sans doute « Le lion et le rat » : « patience et longueur de temps font plus que force et que rage ». La société a connu une montée en charge très progressive pendant des années avant d’atteindre sa vitesse de croisière. Au début, certains considéraient qu’Edouard Carmignac donnait un peu dans l’exotique, en fait il était juste visionnaire et, en matière de stratégie, il est très persévérant.

6 Quelle est la qualité la plus importante pour un gérant ?
Il faut travailler suffisamment pour avoir des bases solides ; et rester en alerte, car l’histoire ne se répète pas.

7 Votre cauchemar le plus angoissant ?
L’inactivité.

8 Que pensez-vous des ETF ?
Il y a sûrement une clientèle pour ce type d’instrument, les gens qui veulent faire leur cuisine eux-mêmes disposent des ingrédients nécessaires avec les ETF.

9 La Grèce peut-elle sortir de l’euro ?
Oui, c’est imaginable..
10 Hormis les gérants de Carmignac Gestion, pour quel gérant avez-vous de l’admiration ?
Il y a des gérants anglo-saxons bien sûr ; mais même à Paris, il existe des gérants avec lesquels nous avons des affinités, comme François Mouté par exemple.

Cet article a été initialement publié dans le magazine MorningstarProfessioanl de septembre 2011.

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

A propos de l'auteur

Frédéric Lorenzini

Frédéric Lorenzini  est Directeur de la Recherche de Morningstar France.

public Confirmation


Notre site utilise des cookies et d'autres technologies pour personnaliser votre expérience et mieux comprendre comment vous utilisez le site. Voir 'Acceptation des cookies' pour plus de détails.

  • Autres sites Morningstar