Bienvenue sur le nouveau site morningstar.fr! Apprenez-en davantage sur les changements et les nouvelles fonctionnalités qui vous conduiront à votre réussite financière. X

Les raisons du krach de 1987

Retour sur un événement majeur dans l’histoire des marchés financiers.

Jocelyn Jovène 31.07.2019

Source: Newsweek

Nous revenons sur quelques événements marquants pour les marchés financiers au cours des 50 dernières années.

Parmi ceux-ci, le lundi 19 octobre 1987 fut sans doute l’une des pires séances de Bourse. En une journée, l’indice S&P 500 chutait de 20,5% et l’indice Dow Jones Industrial Average plongeait de 22,6%. Le NASDAQ perdait 11,35%.

Source : Morningstar Direct

Dans un papier de recherche sur les causes de ce krach, Ryan McKeon et Jeffry Netter soulignent que plusieurs explications ont été avancées pour l’expliquer : la baisse surprise des marchés quelques jours avant le krach, des problèmes de liquidité ou un changement de psychologie et de stratégie de la part de certains investisseurs.

Mais la raison principale du mouvement de panique sur les marchés tiendrait selon les auteurs de l’étude à la proposition inattendue faite à la Chambre des représentants américains, pendant la nuit du 13 octobre, d’un texte visant à limiter les opérations de fusions-acquisitions – en particulier en limitant la déductibilité de la dette pour les opérations visant plus de 20% des actifs d’une cible.

Les auteurs soulignent toutefois qu’au cours des trois séances précédant le krach du lundi 19 octobre, les marchés avaient entamé une phase de correction dans des volumes anormalement élevés : 263,2 millions de titres échangés le 15 octobre, 338,5 millions le 16, puis 604 et 608 millions les 19 et 20 octobre – à comparer à des volumes moyens de 140 à 180 millions de titres échangés auparavant.

« La chute cumulée de plus de 10% au cours des trois séances de Bourse précédent le krach boursier du 19 octobre était inhabituelle », soulignent McKeon et Netter.

De fait, ce phénomène ne s’est que rarement produit, y compris pendant la crise financière de 2008. Comme le montre d’ailleurs le graphique précédent, durant la crise des subprimes, les marchés ont certes fortement chuté sur une longue période de temps, sans toutefois atteindre les pics observés en 1987.

Les deux phénomènes ont été provoqués par des raisons fondamentalement différentes.

En 2008, la chute des marchés était due à une crise bancaire et de liquidité qui avait figé les marchés financiers et provoqué une récession mondiale, avec une chute des prix de l’immobilier et des cours de Bourse.

En 1987, la correction est davantage liée à un changement d’attitude brutal des participants sur les marchés financiers, sans lien avec des éléments fondamentaux particuliers.

 

© Morningstar, 2019 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est le rédacteur en chef de Morningstar France.

public Confirmation


Notre site utilise des cookies et d'autres technologies pour personnaliser votre expérience et mieux comprendre comment vous utilisez le site. Voir 'Acceptation des cookies' pour plus de détails.

  • Autres sites Morningstar