Bienvenue sur le nouveau site morningstar.fr! Apprenez-en davantage sur les changements et les nouvelles fonctionnalités qui vous conduiront à votre réussite financière. X

Capgemini veut s’offrir Altran à bon compte

Le groupe de services informatiques envisage de racheter le numéro un mondial de la R&D externalisée pour 3,6 milliards d’euros. Les minoritaires risquent de monter au créneau au regard de la faible prime proposée.

Jocelyn Jovène 24.06.2019

Capgemini et Altran Technologies ont annoncé lundi 24 juin être entrés en négociations exclusives en vue de l’acquisition d’Altran par Capgemini au prix de 14 euros par action. Ceci représente une prime de 22% sur le cours de clôture du leader mondial de la R&D externalisée.

L’opération aurait un impact relutif immédiat de plus de 15% sur le bénéfice normalisé par action avant mise en œuvre des synergies. « En 2023, après prise en compte des synergies, la relution devrait dépasser 25% », indique Capgemini dans un communiqué de presse.

Les synergies sont évaluées entre 70 et 100 millions d’euros avant impôts en année pleine et seront réalisées à un horizon de 3 ans, précise le groupe. Des synergies de revenus sont également estimées entre 200 et 350 millions d’euros.

Le marché mondial de la R&D externalisée devrait croître de 9% par an jusqu’en 2022, selon une présentation mise en ligne après l’annonce, passant de 155 millliards d’euros en 2017 à 240 milliards d’euros en 2022.

Sur une base pro forma, le nouvel ensemble réaliserait un chiffre d’affaires de 16,1 milliards d’euros et dégagerait un profit opérationnel de 1,95 milliard d’euros (soit 12,1% des ventes). Le groupe emploierait environ 258.000 salariés.

Sur la base du prix proposé, l’action Altran est valorisée 15,9x le bénéfice attendu par les analystes en 2019. La croissances des résultats d’Altran est attendue à 15,5% par an jusqu’en 2021, selon les données Factset.

Il ne serait pas surprenant que compte tenu de la prime offerte aux minoritaires, relativement peu généreuse au regard du potentiel de développement et des synergies attendues, ces derniers ne montent pas au créneau.

Fin 2018, la dette nette de Capgemini était de 1,18 milliard d'euros. Le groupe prévoit de reprendre la dette d'Altran qui était de 1,4 milliard d'euros.

Au cours d'une conférence téléphonique, plusieurs investisseurs se sont étonnés du prix proposé. Certains avaient du mal à comprendre sur la base de quels multiples boursiers les deux parties s'étaient entendues pour aboutir à un prix de 14 euros par action.

Les analystes de Morningstar estiment la juste valeur du titre Capgemini à 93 euros par action. Au cours de clôture de lundi (103,7 euros), et avant prise en compte de cette annonce, le titre était jugé correctement valorisé (3 étoiles).

 

© Morningstar, 2019 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Altran Technologies14,78 EUR0,72
Capgemini SE106,50 EUR-0,42

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est le rédacteur en chef de Morningstar France.

public Confirmation


Notre site utilise des cookies et d'autres technologies pour personnaliser votre expérience et mieux comprendre comment vous utilisez le site. Voir 'Acceptation des cookies' pour plus de détails.

  • Autres sites Morningstar