iShares domine le marché européen des ETF

A fin avril, la part de marché de la société atteignait 44,6% selon les données Morningstar.

 

La prolifération des ETF oblige les investisseurs à renforcer leur démarche d’audit préalable (« due diligence »). Il s’agit d’un processus à plusieurs niveaux englobant l’analyse des nombreux ETF disponibles ainsi que des entreprises qui les proposent.

Morningstar effectue régulièrement des analyses approfondies des plus importants fournisseurs d’ETF en Europe.

Nos conclusions sont rassemblées dans une étude transversale – « A_ Guided Tour of the European ET Marketplace ». Ce guide, qui en est à sa troisième édition, offre un aperçu complet des techniques de gestion de portefeuille utilisées par les sponsors des ETF, ainsi que des informations clés sur leurs pratiques de gestion des investissements.

Dans cet article, nous partageons quelques faits essentiels et notre point de vue sur iShares, qui est devenu l’acteur dominant du marché en Europe.

Faits marquants

IShares est le plus grand fournisseur d’ETF en Europe, avec une part de marché de 44,6% en avril 2019.

La gamme de plus de 300 ETF d'actions et d'obligations est physique et couvre une grande variété de marchés, allant des stratégies classiques à la stratégie bêta, en passant par les stratégies bêta, thématiques et ESG.

Pour les ETF actions, les gestionnaires de portefeuille optent pour une réplication complète lorsque cela est possible. Pour les ETF qui suivent les marchés avec des contraintes de liquidité et / ou des coûts de transaction élevés, les gestionnaires de portefeuille utilisent l'optimisation. Pour les FNB à revenu fixe, la méthode de réplication par défaut est un échantillonnage stratifié.

Les ETF iShares, à l'exception de ceux qui sont axés sur les investissements ESG, sont autorisés à prêter des titres et peuvent prêter jusqu'à 100% de leur valeur liquidative. Les opérations de prêt sont adossées à une garantie en actions et en obligations approuvée par les OPCVM - les espèces et les ETF sont également acceptés - au-delà de la valeur du prêt. L’ETF perçoit 62,5% des recettes brutes en prêts. BlackRock conserve 37,5% pour couvrir les coûts opérationnels.

L'équipe BlackRock Investment Stewardship (BIS) comprend plus de 40 personnes dédiées au vote et à l'engagement. BlackRock vote pour toutes les participations dans les ETF dans la mesure du possible. L’équipe priorise les engagements en fonction de son niveau de préoccupation et de la probabilité que cet engagement mène à un changement positif. Il favorise les contacts directs privés avec les entreprises pour favoriser une relation fructueuse à long terme.

L’analyse de Morningstar

IShares reste un acteur majeur en Europe, détenant une part de marché importante, en particulier dans l’univers des obligations. Cette domination repose sur divers facteurs, notamment son avance technologique (à travers par exemple sa plate-forme Aladdin).

L'ampleur de sa gamme de produits fait d'iShares une solution tout-en-un pour de nombreux investisseurs, dans un marché européen des ETF où 80% des encours sont détenus par institutionnels.

IShares a réagi à la concurrence d'autres fournisseurs en réduisant les frais sur sa gamme de fonds actions. Cette décision est bienvenue, mais elle creusé le différentiel de frais avec le reste de la gamme de fonds. Les obligations sont un domaine où les baisses de frais ont plutôt fait défaut, et l’offre d’ETF d'obligations pour le grand public semble désormais chère par rapport à celle de ses concurrents.

Nous avons une haute estime de l'équipe de gestion de portefeuille iShares ETF. Sa taille surpasse certains de ses concurrents et elle compte sur de nombreuses ressources du groupe BlackRock, y compris des capacités de négociation mondiales à grande échelle.

Le programme de prêt de titres d’ishares semble soumis à un contrôle strict du risque, et le produit de cette pratique contribue généralement à réduire le coût global des placements dans les ETF iShares par rapport à des concurrents moins chers. Toutefois, les volumes de prêts importants de certains ETF peuvent être déconcertants pour les investisseurs. BlackRock, agissant en tant qu’agent de crédit, crée un conflit d’intérêts.

En tant que l'un des principaux actionnaires de sociétés dans le monde, BlackRock est conscient de sa responsabilité et de son pouvoir d'influence, et nous considérons positivement une prise de position plus franche sur les questions ESG, y compris le risque climatique.

La société a également intensifié ses activités de « stewardship », avec l’augmentation des effectifs dans ce domaine et un engagement plus élevé avec les sociétés cotées. En ce qui concerne les informations fournies aux investisseurs, la société gagnerait à être plus transparente dans les motivations de sa politique de vote et dans ses activités d'engagement.

Lien vers l’étude

A Guided Tour of the European Marketplace

 

 

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

A propos de l'auteur

Morningstar Analysts   -

public Confirmation


Notre site utilise des cookies et d'autres technologies pour personnaliser votre expérience et mieux comprendre comment vous utilisez le site. Voir 'Acceptation des cookies' pour plus de détails.

  • Autres sites Morningstar