Quelles perspectives pour les actions japonaises ?

La classe d’actifs affiche un net retard sur les autres marchés. La guerre commerciale sino-américaine est l’une des principales explications.

Jocelyn Jovène 03.06.2019

Après une année 2018 difficile, les actions japonaises rapportent toujours bien peu depuis le début de l’année : +6,8% en euros contre un gain de 14,5% pour l’ensemble des marchés développés (dont +16,3% pour les actions américaines, ou +13,3% pour les actions européennes).

Cette contre-performance tranche quelque peu avec celle enregistrée par la classe d’actifs sur des horizons de temps plus long : les actions japonaises affichent un gain de 10% par an sur 5 ans, et de 8,7% par an sur 10 ans.

Source : Morningstar Direct

La principale raison de ce retard est la prépondérance des valeurs exportatrices dans les indices, et la sensibilité accrue des investisseurs aux tensions commerciales sino-américaines. Ces dernières font craindre un net ralentissement de la croissance des bénéfices des entreprises dans l’archipel (tableau).

Source : Nomura

Pourtant, la valorisation des actions japonaises est redevenu plutôt attrayante.

Source : Morningstar Direct

A 13 fois les résultats attendus sur un horizon de 12 mois, la classe d’actifs retrouve les niveaux de valorisation observés lorsque le Japon était en situation de récession.

Le marché exagère-t-il ? C’est peut-être le cas, mais il y a des raisons tangibles. Récemment, les autorités japonaises ont revu en baisse les perspectives économiques du pays, même si ce dernier affiche une santé relativement bonne et bénéficie toujours du soutien quasi inconditionnel de la Banque du Japon.

L’autre question que se posent les investisseurs est de savoir si, après avoir atteint un niveau historiquement élevé, la rentabilité des entreprises japonaises ne va pas opérer un « retour à la moyenne ».

Source : SG Cross Asset Research

 

Facteurs de soutien

  • Politique de rachats d’actions soutenue de la part des entreprises.
  • Politique monétaire accommodante (rachats d’ETFs actions par la BoJ).
  • Ouverture croissante de l’économie japonaise.
  • Valorisation des actions (13x) similaire au niveau observé pendant les dernières récessions.
  • Une collecte bien orientée pour les fonds actions japonaises.

Facteurs de prudence

  • Tensions commerciales Etats-Unis et leurs impacts sur la croissance chinoise, important débouché pour les entreprises japonaises.
  • Démographie déclinante.
  • Politique fiscale (gesiton des heures supplémentaires, TVA).
  • Une dynamique de croissances de profits qui semble s’essouffler (6% attendus en 2019) et mouvement de révisions en baisse des estimations. Marges à un pic historique.

 

Cette analyse a été réalisée avec la plate-forme professionnelle Morningstar Direct. Cliquez ici pour en savoir plus.

© Morningstar, 2019 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est le rédacteur en chef de Morningstar France.

public Confirmation


Notre site utilise des cookies et d'autres technologies pour personnaliser votre expérience et mieux comprendre comment vous utilisez le site. Voir 'Acceptation des cookies' pour plus de détails.

  • Autres sites Morningstar