Bienvenue sur le nouveau site morningstar.fr! Apprenez-en davantage sur les changements et les nouvelles fonctionnalités qui vous conduiront à votre réussite financière. X

Apple : premier trimestre décevant, les services prennent le relais

Les difficultés des ventes de l’iPhone constituent un handicap pour Apple, mais les relais de croissance sont bien en place selon Abhinav Davuluri de Morningstar.

Apple a annoncé le 2 janvier prévoir un chiffre d’affaires de 84 milliards de dollars pour le premier trimestre de son exercice 2018-2019, contre une précédente prévision comprise entre 89 et 93 milliards, ce qui implique une baisse des ventes de 5% sur un an. La principale explication tiendrait au marché chinois, et des ventes décevantes pour ses iPhone, Mac et iPad.

A l’inverse, les segments non liés à l’iPhone (services, Mac, iPad, accessoires) affichent une croissance combinée de 19% sur un an. En particulier, le chiffre d’affaires des services est attendu à 10,8 milliards de dollars, ce qui implique une hausse des ventes de 28% sur un an, au-delà de nos estimations.

Nous avons sensiblement réduit nos prévisions de ventes d’iPhones en Chine, mais maintenons notre estimation de juste valeur à 200 dollars par action, en raison de la vigueur des ventes de services et des accessoires.

Les difficultés actuelles d’Apple nous semblent liées à des problèmes conjoncturels et sont cohérentes avec notre analyse d’un allongement du cycle de remplacement des iPhones au regard de prix de vente en augmentation.

Nous ne pensons pas que les utilisateurs d’Apple migrent en masse pour des produits Android, mais cela conforte notre idée que la tendance du rempart concurrentiel s’est légèrement détériorée (de positif à stable). Apple bénéficie toujours d’avantages concurrentiels liés à la notoriété de sa marque et au coût de substitution élevé pour ses produits.

Au cours actuel, le titre nous semble offrir une bonne marge de sûreté. Apple devrait être en mesure de continuer à monétiser une base d’utilitsateurs de plus en plus premium, et sera moins dépendant des ventes en volume d’iPhones.

Le fait que les ventes de téléphones soit moins dynamique en ce début d’exercice 2019 après un exercice 2018 remarquable n’est pas surprenant. Une séquence similaire avait eu lieu en 2016 au moment du lancement de l’iPhone 6s, qui avait été plus « incrémental » que révolutionnaire.

Nous rappelons aux investisseurs que grâce aux 10 jours de vente des iPhones XS et XS Max (vendus respectivement 999 et 1049 dollars pièce) à la fin du quatrième trimestre 2018, les ventes d’iPhones ont progressé de 29% pour atteindre 37,2 milliards de dollars. L’iPhone X, produit vedette de 2017, n’a contribué aux ventes d’Apple qu’à partir du premier trimestre de l’exercice 2018, créant des distorsions dans les chiffres de ventes et rendant plus difficile l’exercice de comparaison, avec une base de comparaison plus élevée entre 2018 et 2019.

Sur le long terme, nous anticipons le retour à un rythme de croissance des ventes autour de 5% par an à partir de l’exercice fiscal 2020.

© Morningstar, 2019 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Apple Inc202,62 USD-4,63

A propos de l'auteur

Morningstar Analysts   -

public Confirmation


Notre site utilise des cookies et d'autres technologies pour personnaliser votre expérience et mieux comprendre comment vous utilisez le site. Voir 'Acceptation des cookies' pour plus de détails.

  • Autres sites Morningstar