Ces fonds actions européennes flexibles battent leur indice

Peu de gérants actifs parviennent à créer de la valeur sur le long terme.

Les fonds actions européennes flexibles (catégorie Actions Europe Flex Cap) sont supposés avoir le plus de flexibilité dans l’univers des actions, pouvant capter la performance de différents segments du marché européen.

Les meilleurs gérants actifs sont en théorie ceux qui font le meilleur travail d’analyse des valeurs et sont en mesure de créer de l’alpha, c’est-à-dire de surperformer leur indice de référence grâce à la sélection de titres (« stock picking »).

Or depuis le début de l’année, peu de gérants parviennent à surperformer et donc à protéger le capital confié par les investisseurs.

Nous avons limité notre analyse aux fonds de plus de 250 millions d’actifs sous gestion, en nous attachant aux performances de long terme (5, 10 ans).

En dehors du fonds Comgest Growth Europe, qui fait figure d’OVNI avec la seule performance positive de notre univers depuis le 1er janvier (+5,99% au 26 octobre 2018), sept autres fonds parviennent à battre l’indice Stoxx Europe 600 (dividendes inclus), parmi lesquels les fonds DNCA Invest Europe Growth, MFS Meridian European Smaller Companies, BSF European Opportunities ou Oddo BHF Avenir Europe.

A noter que les fonds BSF, MFS et Oddo font également partie des fonds qui affichent une certaine consistance dans leur capacité à battre leur indice de référence, puisqu’ils enregistrent une performance annualisée de respectivement 17,5%, 13,4% et 11,99% contre un gain de 7,19% pour l’indice Stoxx Europe 600 (dividendes inclus) et une performance de 7,70% pour la catégorie des fonds d’actions européennes Flex-Cap.

Comment ces fonds sont-ils positionnés en termes sectoriels par rapport à l’indice de référence ? Par une surexposition aux secteurs de la santé, de l’industrie et de la technologie, mais aussi une sous-exposition très nette par rapport aux financières (qui sous-performent) et un peu moins marquée à la consommation défensive.

Au niveau de l’exposition pays, les différences les plus marquées par rapport à l’indice concernent une surexposition au Danemark, à l’Italie (légèrement), à la Suède et aux Etats-Unis (cela est notamment lié à la détention d’une position en Icon Plc, société cotée aux Etats-Unis, par le fonds Oddo Avenir Europe).

 

Cette analyse a été réalisée avec la plate-forme professionnelle Morningstar Direct. Cliquez ici pour en savoir plus.

 

© Morningstar, 2018 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

A propos de l'auteur

Morningstar Analysts   -