Valeurs technologiques : pourquoi rien ne les arrête

Après plusieurs années de surperformance, les valorisations sont plus tendues. Sans poursuite de la croissance des profits, le secteur pourrait être l’un des premiers à subir les prises de bénéfices. Des idées d’investissement existent encore.

Jocelyn Jovène 12.01.2018

Une surperformance durable ?

Rien ne semble arrêter les valeurs technologiques. En 2017, le secteur a bondi de 20% dans les pays développés, après une hausse de 15,5% en 2016 et de 14,7% en 2015 (graphique). Au cours des cinq dernières années, investir dans les valeurs technologiques des pays développés a produit un rendement annualisé de 21,5% contre 14,2% pour les actions des pays développés (dividendes inclus).

Source : Morningstar Direct

On observe une surperformance comparable en Europe où les valeurs technologiques ont bondi de 15,6% par an au cours des cinq années écoulées contre une hausse de 9,9% pour les bourses européennes.

Source : Morningstar Direct

L’attrait de la croissance

Jusqu’à l’année dernière, les anticipations de croissance de l’économie mondiale étaient revues à la baisse année après année ; idem pour les prévisions de croissance bénéficiaire, en particulier en Europe.

Après la crise financière, les investisseurs ont dû faire face à un environnement de reprise économique molle, malgré les injections massives de liquidités de la part des banques centrales.

Dans l’univers des actions, cet environnement a profité aux entreprises offrant une bonne visibilité sur la génération de flux de trésorerie (les secteurs défensifs comme l’alimentation, la boisson, les produits de beauté) et à celles qui affichent une croissance structurelle soutenue de leurs résultats, comme la technologie.

Des fondamentaux plutôt solides jusqu’à présent

L’intérêt pour le secteur s’est en outre crystallisé autour de valeurs technologiques américaines – Amazon, Alphabet (maison-mère de Google), Facebook, Apple – qui ont enregistré des rythmes de croissance de leur chiffre d’affaires et de leurs profits rapides.

Entre 2011 et 2016, le résultat net cumulé d’Alphabet, Amazon, Apple, Facebook et Microsoft a plus que doublé, passant de 35,5 milliards de dollars à 85,3 milliards de dollars.

L’ensemble du secteur des technologies de l’information aux Etats-Unis a vu ses profits croître plus rapidement que le reste du marché, comme illustré ci-après.

Source : Bank of America Merrill Lynch, Morningstar

Cette dynamique va-t-elle se poursuivre ? Aux Etats-Unis, pays dominant dans l’industrie, le consensus prévoit une progression des profits de 13,3% en 2018 et de 9,3% en 2019, contre une progression de respectivement 11,7% et 10,2% pour l’ensemble du marché.

L’année qui vient semble donc toujours de bon augure pour les valeurs technologiques, sur fond de croissance économique qui se raffermit.

La réforme fiscale promue par l’administration Trump, qui a contribué au rebond des actions américaines l’an dernier, aura un impact sur les profits des entreprises technologiques estimé à 4%, auquel pourrait s’ajouter les bénéfices d’importants plans de rachats d’actions en cas de rapatriement de liquidités actuellement « parquées » à l’étranger (1.200 milliards de dollars hors secteur financier).

Valorisation et idées de valeurs

Corollaire inévitable de la hausse du secteur en Bourse, le nombre de titres décotés s’est réduit comme peau de chagrin.

Source : Morningstar Direct

La prime de valorisation sur l’ensemble des valeurs du secteur suivies par les analystes Morningstar atteint 16%, ce qui est cher, sans être exubérant. Il faut regarder titre par titre pour trouver des sociétés valorisées de manière excessive, à l’instar de Square, Wise Tech Global, NVIDIA, Ubisoft Entertainment, Zayo Group ou ASML.

Mais compte tenu de l’appréciation des multiples de valorisation dans l’ensemble, les perspectives de rendement futurs ont diminué d’autant, incitant donc à une certaine prudence. La bulle Bitcoin est là pour rappeler qu’en Bourse les arbres montent rarement jusqu’au ciel.

Valorisation des sociétés du secteur technologique suivies par Morningstar

Source : Morningstar

Toutefois, au sein des titres ayant un rempart concurrentiel élevé (« Wide Moat »), nos analystes identifient certaines valeurs qu’il est peut-être intéressant de regarder des sociétés comme Guidewire Software, Salesforce.com, Microsoft, Veeva Systems ou encore Tencent.

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

Valeurs citées dans l'article
NomValeurVariation (%)Morningstar Rating
Alphabet Inc C1 195,88 USD-0,24
Amazon.com Inc1 842,31 USD-0,09
Apple Inc190,40 USD-0,55
ASML Holding NV186,25 EUR0,11
Facebook Inc A209,36 USD-0,30
Guidewire Software Inc94,48 USD0,13
Microsoft Corp105,08 USD-0,82
NVIDIA Corp251,70 USD-0,78
Salesforce.com Inc147,84 USD0,56
Square Inc A68,29 USD-0,06
Tencent Holdings Ltd375,60 HKD-0,63
Ubisoft Entertainment102,00 EUR-1,54
Veeva Systems Inc Class A83,61 USD1,04
WiseTech Global Ltd17,80 AUD1,66
Zayo Group Holdings Inc38,20 USD-0,73-
A propos de l'auteur Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est le rédacteur en chef de Morningstar France.