Un fonds « durable » pour investir dans les obligations internationales

Nos analystes attribuent une note positive au fonds Robeco Global Credits, un produit dédié aux emprunts privés internationaux couverts en euros, avec une approche ESG. 

Valerio Baselli 27.12.2017

La catégorie Obligations Internationales Emprunts Privés Couvertes en euros compte 152 fonds disponibles à la vente en France, dont 5 se déclarant « socialement responsables ».

Au sein de ce dernier groupe, Robeco Global Credits DH € est le seul fonds qui est suivi par la recherche des analystes Morningstar.  

Dans le processus de construction du portefeuille, le gérant Victor Verberk et son équipe associent une analyse « top down » à la sélection de titres individuels, basée sur des critères fondamentaux ainsi que des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG).

Le gérant dispose d’une grande liberté et peut dévier de l'indice de référence en fonction de son niveau de conviction (le fonds peut investir dans des émissions hors benchmark, comme des titres notés BB ou des obligations émergentes).

Les compétences et les capacités de l'équipe de gestion ont convaincu les analystes de Morningstar de relever, en octobre dernier, la note de Bronze à Silver. Victor Verbek, chez Robeco depuis 2008, est soutenu par deux cogérants ayant une expérience moyenne de 17 ans.

Depuis sa création en juillet 2014 jusqu'à fin septembre 2017, le fonds a surperformé la catégorie et son indice de référence.

Bien qu’il s’agisse d’une période encore relativement courte, les analystes Morningstar sont rassurés par la solide performance de l'équipe dans l’univers du crédit, ce qui remonte à 2010.

La Note de durabilité Morningstar (Morningstar Sustainability Rating) est de trois globes, ce qui correspond à une notation moyenne, comme confirmé aussi par le classement de durabilité (Sustainability Percent Rank).

Le fonds obtient un très bon résultat en termes relatifs pour la partie gouvernance (20ème percentile) et sociale (26ème percentile), mais sa note est beaucoup moins bonne pour la partie relative aux controverses (42ème percentile) et surtout pour la partie environnementale (61ème percentile).

Cliquez ici pour lire le rapport de recherche rédigé par Niels Faassen le 12 octobre 2017.

Cliquez ici pour visiter le site dédié à la Note de durabilité Morningstar.

 

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

A propos de l'auteur Valerio Baselli

Valerio Baselli  est éditorialiste de Morningstar en France et Italie.