En visitant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Vous trouverez plus d'informations sur notre politique en cliquant sur le lien suivant..

Fonds passifs, le meilleur et le pire de novembre

Les marchés vietnamien et sud-africain, ainsi que le coton, ont été les meilleurs choix du mois. La Turquie, l’Amérique Latine et le nickel souffrent.

Valerio Baselli 12.12.2017

Le bilan des fonds passifs en Europe en novembre révèle une grande dispersion des performances entre classes d’actifs, en particulier les matières premières et les marchés émergents.

Selon les données de Morningstar, entre le meilleur fonds passif (en termes de performance absolue) et le plus mauvais, il y a près de 20 points de pourcentage d’écart (sur la base des fonds enregistrés à la vente en France, produits à effet de levier et vente à découvert exclus).

L’univers des ETP

Dans le Top 5 des fonds passifs cotés (Exchange Traded Products), on trouve deux produits actions dédiés à un pays émergent : le Vietnam en première place et l'Afrique du Sud en deuxième position. Ces deux marchés présentent un bon couple rendement-risque depuis le début de l'année par rapport à d'autres pays émergents, tels que la Turquie ou la Russie.

La première économie d’Afrique semble offrir de bonnes opportunités de rendement, à condition de pouvoir résister à la volatilité qui pourrait survenir en vue des prochaines élections. « L’Afrique du Sud est attrayante (bénéfices solides et valorisation décente), la croissance y reste faible mais s’améliore, malgré une faiblesse sur le plan budgétaire. Nous suivons également de près la situation politique, car les évolutions y sont cruciales pour les perspectives du pays et de ses entreprises », lit-on dans le dernier Cross Asset Investment Strategy d’Amundi.

Le classement est complété par un fonds exposé aux actions américaines à dividende élevé et un ETC (Exchange Traded Commodity) exposé au coton.

Dans le Flop 5 du mois, en revanche, le marché boursier turc est particulièrement présent, avec quatre fonds, en plus d'un métal industriel tel que le nickel.

L’univers des fonds indiciels

En ce qui concerne les fonds passifs non cotés, le classement des meilleurs instruments au cours du mois voit à la première place un produit qui expose aux actions chinoises de classe H, celles cotées à la Bourse de Hong Kong, une classe d’actifs qui a vu son attractivité grandir au cours des derniers mois. Les flux importants de capitaux de Shanghai vers Hong Kong ont contribué à la solide performance enregistrée depuis janvier par la Bourse de Hong Kong. Les investisseurs chinois effectuent désormais des placements sur ce marché, auparavant recherché presque exclusivement par des investisseurs institutionnels étrangers.

« Associer des actions chinoises A et des actions H est un bon moyen de renforcer et d’élargir un univers d’investissement. De nombreuses possibilités de placement alignées sur les moteurs de la croissance structurelle de l’économie chinoise s’offrent ainsi aux investisseurs », souligne Mike Shiao, directeur des investissements pour la région Asie hors Japon chez Invesco, dans une note publiée le 11 décembre.

D’après Shiao, l’engouement pour les actions H est encore plus prononcé depuis le lancement du programme Stock Connect qui établit une interconnexion entre les marchés boursiers de Shanghai et de Shenzhen et celui de Hong Kong.

Dans le reste du classement, on trouve un fonds exposé au marché immobilier européen et un produit dédié aux actions japonaises.

Du côté des baisses on trouve deux fonds exposés à un panier de matières premières et des instruments sur les marchés émergents, tels que l’Amérique Latine.

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

A propos de l'auteur Valerio Baselli

Valerio Baselli  est éditorialiste de Morningstar en France et Italie.