Morningstar: nouvelles notes des analystes

Le point sur les dernières notes de fonds passifs et actifs couverts par la recherche des analystes Morningstar.

iShares Emerging Markets Government Bond Index

Doté d’une grille tarifaire compétitive, ce fonds est idéal pour les investisseurs qui veulent s’exposer au marché des obligations émergentes libellées en dollars. Même si les paris actifs sur la dette émergente sont toujours synonymes de risques et de volatilité, la diversification géographique et l’approche passive à bas coût compensent ces points négatifs dans la durée. La stratégie reproduit un indice qui limite la pondération des pays fortement endettés afin de limiter les concentrations excessives.

MFS Meridian Global Total Return

Le MFS Meridian Global Total Return est un fonds d’allocation de qualité, qui offre une exposition diversifiée aux actions et obligations internationales. Son principal point fort ? Une équipe solide et chevronnée, qui conforte notre conviction vis-à-vis de la stratégie. Elle est composée de onze gérants, dont beaucoup ont dirigé avec brio d’autres stratégies MFS. Du côté des actions, Vipin Narula est arrivé en octobre 2017 et prendra la succession de Ben Stone et Pablo de la Mata. S’il n’est pas expert en gestion de portefeuille, il connaît le processus d’investissement dans ses moindres détails, puisqu’il travaille pour MFS depuis sept ans. 

Schroder ISF Global Multi-Asset Income

Aymeric Forest, le gérant principal, a accès à une vaste gamme de ressources de qualité au sein de Schroders pour ce fonds multi-actifs qui vise un rendement avant frais de 5%, avec un risque similaire à celui d’un portefeuille investi à 30% en actions et 70% en obligations. Parmi ces ressources, citons l’équipe Actions quantitatives QEP de Schroders ainsi que les nombreuses équipes spécialistes des obligations. Si le processus d’investissement nous semble suffisamment flexible pour permettre au fonds d’atteindre ses objectifs, il nous semble manquer de précision et la protection contre la baisse nous inquiète. Nous lançons la couverture avec une note « Bronze ».

Vanguard US Government Bond Index

Pour qui souhaite se positionner sur l’un des marchés souverains les plus liquides au monde, ce fonds constitue une proposition d’investissement supérieure à la moyenne. La structure du marché des bons du Trésor américain est telle que, pour créer de la valeur par rapport à un indice standard, les paris sur la duration sont la seule option, une option qui risque de se diluer dans le temps. Les frais courants du fonds semblent un peu élevés, mais cela n’enlève rien à la pertinence d’une approche passive pour une exposition classique d’achat-conservation comme celle-ci.

Fidelity European Growth

Matt Siddle a pris les rênes du Fidelity European Growth en juillet 2012. Il mène une carrière classique chez Fidelity : il a rejoint la société en 1999 en tant qu’analyste, avant de devenir gérant quelques années plus tard. Aujourd’hui, il peut s’appuyer sur une équipe d’analystes très solide, dont il semble utiliser les conseils avec brio. Nous sommes par ailleurs de plus en plus convaincus qu’il peut gérer la vaste base d’actifs du fonds. Sur ce point, son approche axée sur une rotation limitée des positions s’avère pertinente. Nous relevons donc la note du fonds de « Neutral » à « Bronze ».

iShares MSCI Europe ETF EUR Dist

Nous pensons que ce fonds est un excellent moyen de renforcer l’exposition à l’Europe continentale, Royaume-Uni inclus. Avec environ 450 valeurs, l’indice MSCI Europe couvre environ 85% de l’univers investissable européen et ses concurrents ont eu beaucoup de mal à le battre. Il est très représentatif de la catégorie Morningstar Europe Large Cap, avec un léger biais en faveur des grandes entreprises. En outre, avec des frais de 0,35%, il est bon marché par rapport aux autres offres européennes.

Robeco High Yield Bonds

Les gérants, Sander Bus et Roeland Moraal, appliquent avec succès une approche prudente, qui a fait ses preuves dans la durée. La sélection bottom-up est complétée par une gestion du bêta du crédit simple mais efficace, le tout pour des frais inférieurs à la moyenne, reflet de l’excellente gouvernance de la maison-mère. Surperformant régulièrement ses concurrents et son indice, le fonds se classait, fin septembre 2017, dans le premier décile de sa catégorie Morningstar sur trois, cinq et dix ans glissants. Ce succès n’a pas échappé aux investisseurs : l’encours sous gestion de l’équipe Haut rendement de Robeco a bondi à près de 9,5 milliards d’euros. Nous apprécions le fait que Robeco, gardien méticuleux du capital des investisseurs, suive de près les capacités et la liquidité de cette stratégie et cherche toujours à protéger les actionnaires existants. Ce fonds est donc l’un de nos préférés au sein de sa catégorie.

T. Rowe Price SICAV Emerging Markets Equity

Convaincus par son gérant, Gonzalo Pangaro, qui peut s’appuyer sur une équipe aussi étoffée que chevronnée, nous relevons la note Morningstar du fonds T. Rowe Price Global Emerging Markets Equity de « Bronze » à « Silver ». Fin 2015, le co-pilote de la stratégie et spécialiste de l’Asie, Mark Edwards, a pris sa retraite. La transition s’est bien passée et les compétences de Gonzalo Pangaro en matière de sélection d’actions asiatiques ces 18 derniers mois renforcent notre conviction. Sous sa houlette, le fonds a appliqué avec régularité un processus d’investissement éprouvé, qui cible les leaders sectoriels bénéficiant de perspectives radieuses. Le portefeuille réussit à trouver un bon équilibre entre choix prudents et paris agressifs, gage de performance dans divers contextes de marché.

XTrackers MSCI Europe Index ETF

Nous pensons que ce fonds est un excellent moyen de renforcer l’exposition à l’Europe continentale, Royaume-Uni inclus. Avec environ 450 valeurs, l’indice MSCI Europe couvre environ 85% de l’univers investissable européen et ses concurrents ont eu beaucoup de mal à le battre. Il est très représentatif de la catégorie Morningstar Europe Large Cap, avec un léger biais en faveur des grandes entreprises. En outre, avec des frais de 0,25%, il est bon marché par rapport aux autres offres européennes.

BGF World Energy

BGF World Energy est désormais dirigé par Alastair Bishop, seul aux commandes depuis avril 2017 et le départ de Poppy Allonby, sa gérante historique. Il a rejoint l’équipe en 2010 en tant qu’analyste spécialiste de l’énergie, et avait été nommé co-gérant en novembre 2015. Depuis septembre 2017, il travaille avec un nouveau co-gérant, Mark Hume, qui a rejoint l’entreprise après sept années passées au sein de l’équipe Ressources mondiales de First State. Le duo est soutenu par deux analystes dédiés, qui ont été recrutés ces deux dernières années. Même si nous sommes conscients que les ressources sont aujourd’hui plus conséquentes et que l’équipe connaît bien le secteur de l’énergie, ni Alastair Bishop ni Mark Hume ne possèdent d’expérience significative en tant que gérant et les membres de l’équipe travaillent ensemble depuis peu de temps. En outre, les frais courants du fonds sur la classe d’actions « propres » sont extrêmement élevés par rapport aux autres fonds en actions du secteur de l’énergie. Ces éléments engendrent une incertitude quant à la capacité du fonds à surperformer à l’avenir. Nous abaissons donc sa note de « Bronze » à « Neutral ».

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

A propos de l'auteur

Morningstar Analysts   -