En visitant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Vous trouverez plus d'informations sur notre politique en cliquant sur le lien suivant..

Certification : Bureau Veritas est notre valeur préférée

Le marché de l’inspection, de la certification et des tests (TIC) est encore très fragmenté.

Le marché de l’inspection, de la certification et des tests (TIC) représente un chiffre d’affaires estimé entre 100 et 250 milliards de dollars dans le monde. On y trouve peu d’entreprises de dimension mondiale, de nombreux acteurs étant d’anciennes entités liées aux gouvernements locaux, en raison du degré élevé de régulation de ce type d’activité.

Bureau Veritas, Intertek et SGS sont les plus gros acteurs mondiaux de l’industrie, mais leur part de marché demeure modeste (18%) et celle des 15 plus gros acteurs ne représente que 45% des ventes annuelles de l’industrie.

Ce secteur est intéressant car la plupart des sociétés disposent d’un rempart concurrentiel, en raison du poids de la réglementation et des coûts d’entrée significatifs pour être un acteur de dimension mondiale. A cela s’ajoute un effet de réputation et un coût de substitution des clients élevés, qui permet aux trois premiers acteurs de dégager une rentabilité du capital investi moyenne de 15% environ au cours des dernières années.

Au sein du secteur, Bureau Veritas (BVI) est notre valeur préférée. Elle est de surcroît la seule des trois groupes cotés à se traiter sous notre estimation de valeur intrinsèque (21 euros par action).

Le rempart concurrentiel moyen de la société (« Narrow Moat ») s’appuie notamment sur sa présence dans les secteurs maritime et de l’offshore. Si les fondamentaux à long terme de ces marchés sont solides, ils ont été une source de déception à court terme. En 2012, le chiffre d’affaires hors effets de changes et de périmètre s’est contracté de 2%.

Dans l’ensemble, le groupe a affiché des chiffres de croissance organique modestes, reflet de la pression sur les clients issus du secteur du transport et de l’énergie. Ces problèmes ne sont toutefois pas structurels.

Le groupe dispose de relais de croissance dans d’autres industries, notamment la consommation, qui devraient permettre aux marges de rebondir. Nous anticipons une marge d’exploitation ajustée de 14,5% en 2017 après 13,4% en 2016.

Le titre BVI affiche des multiples de valorisation modestes (ratio cours sur juste valeur de 0,9x) contre une prime de respectivement 30% et 5% pour Intertek et SGS.

 

© Morningstar, 2017 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

 

 

 

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

Valeurs citées dans l'article
NomValeurVariation (%)Morningstar Rating
Bureau Veritas SA22,25 EUR-0,20
A propos de l'auteur

Morningstar Analysts   -