En visitant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Vous trouverez plus d'informations sur notre politique en cliquant sur le lien suivant..

L’indice MSCI EAFE a été décevant

La performance inégale de l’indice s’explique avant tout par ses biais géographiques et de capitalisation.

Morningstar 31.08.2017

La prolifération d’indices boursiers a été bénéfique pour les investisseurs. Ces produits permettent de s’exposer à moindre coût à une classe d’actifs et de constituer un portefeuille bien diversifié.

Mais tous les indices ne sont pas égaux et certains n’ont pas toujours été en mesure de constituer une alternative suffisamment crédible face à la gestion active.

C’est le cas des ETF qui suivent l’indice MSCI EAFE, lequel reproduit la performance de 21 marchés actions européens, australasien et d’extrême-orient (Japon). Selon le fournisseur d’indice, 1.900 milliards de dollars d’actifs ont pour indice de référence un indice de l’ensemble EAFE.

La performance annualisée, sur une base absolue ou ajustée du risque, a fluctué autour de la performance moyenne de la catégorie des gérants internationaux mixte de Morningstar. A titre de comparaison, les indices suivant le S&P 500 ont largement fait mieux que la catégorie des gérants actions américaines de grandes capitalisations mixtes.

La raison de la performance décevante du MSCI EAFE et des trackers qui le suivent est en partie liée à la composition de l’indice.

Historiquement, l’indice a pâti d’un manque de diversification. Ainsi, à la fin des années 1980, 60% du portefeuille était composé d’actions japonaises, après un rallye boursier d’une dizaine d’années. L’éclatement de la bulle boursière japonaise au début des années 1990 a pénalisé l’indice MSCI EAFE. Depuis les actions japonaises ont vu leur poids diminuer fortement ; il est actuellement de 23%.

Ensuite, de nombreux fonds dans la catégorie des actions internationales de grandes capitalisations mixtes ont une exposition aux marchés émergents qui ne sont pas intégrés dans l’indice EAFE. Ce dernier ne capture pas l’intégralité de l’univers d’investissement accessible aux investisseurs. Ainsi, entre janvier 2001 et juin 2017, l’indice MSCI Emerging Markets a progressé de 9,5% contre 4,1% pour le MSCI EAFE.

Troisième explication : le biais de la catégorie Actions internationales mixte vers les petites et moyennes capitalisations, comme le montre la capitalisation moyenne boursière. La famille d’indices EAFE dispose d’une variante qui inclut un spectre plus large en termes de capitalisation (« Investable Market Index »), ce qui a permis d’afficher de meilleurs résultats que la version de base.

Intégrer des actions des marchés émergents aurait pu aider l’indice.

Le fait de diversifier un panier de titres en incluant un spectre plus large de pays et de tailles de capitalisation est bénéfique pour la performance d’un indice, tant d’un point de vue absolu que sur une base ajustée du risque.

 

 

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

A propos de l'auteur

Morningstar