En visitant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Vous trouverez plus d'informations sur notre politique en cliquant sur le lien suivant..

Comparer les ETF : Actions Internationales

Nous avons analysé les différents trackers dédiés à aux marchés actions mondiaux accessibles aux investisseurs du Vieux Continent. 

Valerio Baselli 21.06.2017

La santé économique mondiale s’est nettement améliorée au cours de la dernière année. Les indicateurs de confiance, la production industrielle, le marché du travail et le commerce international ont progressé dans la plupart des pays. Selon le World Economic Outlook publié en avril dernier par le Fonds Monétaire International, la croissance mondiale est estimée à 3,5% pour 2017 et 3,6% pour 2018 (contre 3,1% en 2016). Le FMI table sur une augmentation de 2,3% du PIB aux États-Unis et de 1,7% pour la zone euro en 2017. Les pays émergents dans leur ensemble devraient croître de 4,5%.

Parmi les économies avancées, les projections de croissance ont été revues à la hausse pour les États-Unis, sur la base d'une politique fiscale favorable. Les perspectives se sont également améliorées en Europe et au Japon, grâce à la reprise cyclique du secteur manufacturier et du commerce, qui a débuté au cours de la seconde moitié de 2016.

L’évolution de l’indice Morningstar Global Markets Large Cap NR depuis le début de l’année 

Données en euros au 15 juin 2017
Source : Morningstar Direct

Depuis les élections américaines, les attentes à l'égard d'une politique budgétaire accommodante ont contribué à l'appréciation du dollar et des taux d'intérêt. La réponse du marché actions a été positive, avec des gains notables tant à Wall Street que dans d'autres pays développés et émergents.

Toutefois, cette expansion cyclique est modeste et n’est pas assez solide pour produire une amélioration durable de la production ou contribuer à réduire fortement les inégalités persistantes. Par rapport à la moyenne des 20 années précédent la crise de 2008, la croissance du PIB par habitant dans les pays de l'OCDE reste de plus d'un demi-point de pourcentage inférieur.

Cette reprise pourrait être fragilisée par certains facteurs de risques – erreur en matière de politique monétaire, mise en place de mesures protectionnistes trop restrictives, chocs géopolitiques.

L’offre européenne

Pour les investisseurs du Vieux continent, 74 fonds passifs négociés en Bourse offrent une exposition aux indices actions internationales. 12 sont couverts par la recherche des analystes de Morningstar.

Parmi ceux-ci, l’iShares Core MSCI World UCITS ETF se distingue par ses actifs sous gestion (près de 10 milliards d'euros). Ce fonds utilise la technique de réplication physique optimisée pour fournir les performances. L’ETF acquiert un ensemble de titres choisis de manière à créer un portefeuille suffisamment similaire à celui de l'indice de référence, mais avec un nombre inférieur de composants, de manière à optimiser les coûts de transaction. iShares peut effectuer des prêts de titres (jusqu'à 100% du portefeuille). BlackRock, sa maison-mère, agit en tant que gestionnaire de placements. Les opérations de prêt sont couvertes par une garantie, représentée par un panier conforme aux règles UCITS, dont la valeur (calculés sur une base quotidienne) est supérieure à celle des titres prêtés. Les revenus provenant des prêts de titres, sont divisés à hauteur de 62,5%/37,5% entre l’ETF et BlackRock. Les frais annuels sont de 0,20%, parmi les moins chers de la catégorie. 

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

A propos de l'auteur Valerio Baselli

Valerio Baselli  est éditorialiste de Morningstar en France et Italie.