En visitant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Vous trouverez plus d'informations sur notre politique en cliquant sur le lien suivant..

Ces ETF ont du mal à nous convaincre

Parmi les 400 ETF accessibles à la vente en France, certaines options ont du mal à convaincre nos équipes de recherche.

Jocelyn Jovène 12.04.2017

Malgré la popularité de certains indices boursiers auprès des investisseurs, le choix de certains sous-jacents pour les fournisseurs d’ETF peut conduire à des biais de construction qui en font des produits moins attrayants pour les investisseurs, selon l’équipe de recherche gestion passive de Morningstar pour l’Europe.

Voici 6 ETF (5 actions, 1 crédit) qui sont notés Neutre par nos analystes.

Amundi ETF Euro Stoxx 50 DR EUR C

Le biais de l’indice Euro Stoxx 50 en faveur des très grandes capitalisations de la zone euro ne nous convainc pas dans la capacité de cet ETF de surperformer sa catégorie sur une base ajustée du risque. Les 50 composants de l’indice ne capturent que 60% de la valeur totale de marché en zone euro, ce qui en fait une proposition d’investissement un peu étroite. La catégorie des grandes capitalisations de la zone euro inclut des fonds passifs et actifs plus diversifiés. Le biais vers les grandes capitalisations a servi le fonds dans les périodes de recul des marchés, les investisseurs cherchant une certaine protection dans des sociétés plus sûres. Malgré les qualités de l’équipe de gestion, le biais en termes de taille rend cet ETF moins attrayant pour les investisseurs à la recherche d’une exposition aux actions de la zone euro.

Lyxor FTSE 100 UCITS ETF C-GBP (EUR)

Ce fonds est une bonne option pour les investisseurs qui cherchent une exposition aux très grandes capitalisations boursières (« mégacaps ») britanniques, mais le manque d’envergure du portefeuille risque de peser sur la performance du fonds par rapport à sa catégorie. Le FTSE 100 est un indice de référence largement utilisé et cité comme référence pour suivre le marché britannique, mais il comporte d’importants biais en matière de capitalisations boursières et ne permet pas aux investisseurs de s’exposer à certains segments du marché actions britannique. Sans surprise, ceci a pesé sur la performance du fonds qui sous-performe sa catégorie depuis 2007 sur une base ajustée du risque.

Lyxor Euro Stoxx 50 (DR) UCITS ETF D-EUR (EUR)

Le focus sur les mégacaps de ce fonds ne donne pas de grande confiance dans sa capacité à surperformer ses comparables au cours d’un cycle de marché complet et sur une base ajustée du risque. La catégorie Morningstar des actions de la zone euro comporte des fonds actifs et passifs qui nous semblent mieux diversifiés. L’absence d’exposition significative aux plus petites capitalisations en période de croissance économique plus soutenue ne nous semble pas en mesure d’aider ce fonds à surperformer.

Lyxor SG Global Quality Income NTR UCITS ETF D-EUR

La faible conviction sur ce fonds repose principalement sur les risques de concentration, même si cette approche en matière d’investissement comporte de nombreux mérites. Par rapport aux solutions existantes de gestion active ou passive, cet ETF comporte un biais vers les grandes et les moyennes capitalisations, au détriment des « mégacaps ». Avec des frais courants de 0,45%, cet ETF fait partie des produits relativement chers au sein de la catégorie des actions de rendement. En outre, ce fonds tend à être sous-exposé à certains marchés comme les Etats-Unis et surexposés à un pays comme l’Australie, un pays qui sert traditionnellement un rendement élevé.

Lyxor MSCI Emerging Markets UCITS ETF C-EUR

« Nous ne pensons pas que cet ETF surperformera sa catégorie sur le long terme », explique Monika Dutt de Morningstar. « Tout d’abord, cet ETF affiche des frais courants de 0,55%. Si cela est bon marché par rapport aux fonds gérés activement au sein de la catégorie des fonds globaux d’actions émergentes, cette option est chère par rapport aux alternatives en matière de gestion passive. En outre, le fonds comporte des risques », parmi lesquels la concentration sur trois pays : Chine, Corée du Sud et Taiwan représentent respectivement 27%, 15% et 12% du fonds. Cette situation pourrait être encore plus distordue si les actions A chinoises finissent par intégrer l’indice MSCI Emerging Markets et si la Corée du Sud rejoint l’univers des pays développés.

Lyxor Euro Corporate Bond ETF C-EUR

La note de cet ETF est liée au sous-jacent retenu, lequel, selon notre analyste Jose Garcia-Zarate, n’offre pas une représentation adéquate du marché. L’indice sous-jacent a toutefois évolué dans le temps, puisqu’initialement l’ETF répliquait la performance d’un indice composé de 40 titres seulement, contre 125 aujourd’hui pour l’indice iBoxx Liquid. « Malgré ce changement, nous ne pensons pas que cet ETF offre une exposition suffisamment large au marché. Nous admettons qu’un focus sur la liquidité devrait rendre service à cet ETF en période de stress sur les marchés », explique l’analyste.

 

© Morningstar, 2017 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres ou instruments financiers cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

A propos de l'auteur Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est le rédacteur en chef de Morningstar France.