En visitant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Vous trouverez plus d'informations sur notre politique en cliquant sur le lien suivant..

23 titres de qualité sous-évalué en Europe

Les télécoms, l’industrie et la santé constituent toujours le gros des titres décotés sur le marché européen.

Jocelyn Jovène 13.03.2017

Après un mois de février favorable aux actions européennes, la liste des titres de qualité sous-évalués a peu changé, même si elle s’est sensiblement réduite par rapport à celle établie en début d’année. Cette liste regroupe les sociétés disposant d’un rempart concurrentiel (« Economic Moat ») moyen ou étendu, et qui se traitent avec une décote de valorisation (ce qui se traduit par une note 4 ou 5 étoiles).

Le mois de février a été marqué par une surperformance des valeurs de croissance par rapport aux titres décotés (« Value »), ce qui se traduit par une forte présence des secteurs des télécommunications (Millicom International Cellular, SFR Group, Telefonica, Vodafone), de l’industrie (Kion, Bureau Veritas, Meggitt, Philips, Smiths, GEA Group, Safran) ou de la santé (Shire, Bayer, Roche, Sanofi, GSK, Novartis).

Parmi les titres les plus décotés, on trouve Symrise dans l’univers « Narrow Moat » et Roche dans les valeurs « Wide Moat ».

Symrise doit publier ses résultats annuels le 14 mars. La société spécialisée dans les ingrédients alimentaires et cosmétiques a connu un parcours boursier volatil depuis l’été 2016, davantage lié à la volatilité des devises qu’à la détérioration de son avantage concurrentiel selon notre analyste Adam Kindreich.

La plupart des sociétés du secteur (Givaudan, Kerry Group, Tate & Lyle, Glanbia, Christian Hansen) s’attendent à la fin de la baisse du cours des matières premières, ce qui a pu générer des craintes quant à l’évolution des marges. Mais la plupart de ces entreprises sont généralement en mesure de passer des hausses de prix à leurs clients. La forte décote de valorisation est donc une opportunité pour les investisseurs patients.

Du côté de Roche, la décote de valorisation s’est sensiblement réduite avec le rebond du cours de Bourse depuis la fin 2016 (+12% en trois mois). Le titre a connu un parcours volatil lié à la menace que fait peser la concurrence des biosimilaires sur ses produits vedettes Rituxan et Herception. Toutefois, le groupe pharmaceutique suisse a récemment rassuré sur les résultats d’études cliniques portant sur la combinaison d’Herceptin et Perjeta dans le traitement du cancer du sein. A cela s’ajoutent plusieurs lancements de nouveaux produits (Tecentriq, Ocrevus et Emicizumab) qui devraient constituer des relais de croissance selon notre analyste Karen Andersen.

Du côté des entrées dans la liste, on note la venue de Philips. Le fabricant de matériel médical professionnel et grand public a publié des résultats annuels solides, avec un chiffre d’affaires de 24,5 milliards d’euros et un résultat d’exploitation de 1,89 milliard. Ces bons résultats ont été ternis par l’annonce d’une enquête de la FDA sur l’activité de défibrillateurs, même si l’impact sur l’activité n’est pas totalement clair, selon notre analyste Jeffrey Vonk.

Du côté des sorties, la plus remarquable est celle d’Unilever. Le titre du groupe agro-alimentaire qui se traitait avec une décote de valorisation 9% en début d’année, affiche désormais une prime de 14%, suite à l’annonce de l’intérêt de l’américain Kraft Heinz (KHZ), même si ce dernier a depuis retiré son offre, jugée insuffisante par le conseil d’administration d’Unilever.

Titres décotés ayant un « Narrow Moat »

Source : Morningstar

Titres décotés ayant un « Wide Moat »

 

Source : Morningstar

 

 

© Morningstar, 2017 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

Valeurs citées dans l'article
NomValeurVariation (%)Morningstar Rating
Anheuser-Busch InBev SA/NV100,95 EUR-1,22
Bayer AG109,50 EUR0,00-
Bureau Veritas SA20,45 EUR-0,92
Danone SA67,48 EUR-0,25
GEA Group AG36,77 EUR-0,10
Givaudan SA1 956,00 CHF-1,06
GlaxoSmithKline PLC1 708,50 GBX-0,78
Meggitt PLC501,50 GBX-0,20
Millicom International Cellular SA DR50,77 EUR0,06-
Nestle SA82,10 CHF-0,18
Novartis AG83,70 CHF-0,12
SFR Group SA31,93 EUR-0,65
Shire PLC4 518,50 GBX-2,32
Smiths Group PLC1 627,00 GBX-0,37
Symrise AG64,63 EUR-0,65
Telefonica SA9,50 EUR-0,20
Vodafone Group PLC223,70 GBX-0,20
A propos de l'auteur Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est le rédacteur en chef de Morningstar France.