En visitant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Vous trouverez plus d'informations sur notre politique en cliquant sur le lien suivant..

Fonds passifs, le meilleur et le pire de février

Le secteur américain de la santé et le marché boursier indien ont été les meilleurs choix du mois. Les matières premières énergétiques et la Russie souffrent.

Valerio Baselli 06.03.2017

Selon les données de Morningstar, en février, entre le meilleur fonds passif (en termes de performance absolue) et le pire, il y a plus de 22 points de pourcentage d’écart (sur la base des fonds enregistrés à la vente en France, produits à effet de levier et vente à découvert exclus).

L’univers des ETP

Le « Top 5 » voit trois produits exposés aux titres américains de la santé. Après la victoire des Républicains à la présidentielle et le gain d’une majorité au Congrès, le secteur pharmaceutique reste sous les projecteurs ; les analystes de Morningstar ne voient pas d’évolution majeure du prix des médicaments aux Etats-Unis dans les années à venir, mais ils attendent une réforme de l’Affordable Care Act (plus connu sous le nom d’ « Obamacare »).

Les détails de cette réforme manquent encore, mais plusieurs éléments de l’ACA devraient changer (mandat d’assurance, vente de produits d’assurance entre états, etc.). Dans l’ensemble, les contraintes réglementaires devraient être au moins partiellement desserrées. Cliquez ici pour lire.

Mauvais mois, au contraire, pour les matières premièresénergétiques. C’est en particulier le cas du gaz naturel, matière première affectée par les conditions météorologiques d'hiver, en particulier aux États-Unis, ainsi que par l'extraction du gaz de schiste, qui a accru l'offre.

Les actions russes ont souffert aussi au cours du mois écoulé. Une correction, celle de février, qui vient pourtant après une année où le marché russe a rebondi de 51% (performance mesurée par le Morningstar Russia NR Index).

L’univers des fonds indiciels

En ce qui concerne les fonds passifs non cotés, le marché boursier indien affiche la meilleure performance du mois. L’Inde est l’un des pays qui croit le plus rapidement au monde. L’an dernier, la croissance réelle du PIB aurait atteint 6,9% selon certaines estimations, devant la Chine (+6,7%). Elle pourrait accélérer à 7,2% cette année.

L’Inde actuelle rappelle par certains aspects la Chine du début des années 2000, que l’on regarde des critères aussi variés que le PIB par habitant, la taille de la population, l’âge médian, le niveau d’urbanisation, de production d’électricité ou le niveau de la consommation des ménages. Cliquez ici pour lire.

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

A propos de l'auteur Valerio Baselli

Valerio Baselli  est éditorialiste de Morningstar en France et Italie.