En visitant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Vous trouverez plus d'informations sur notre politique en cliquant sur le lien suivant..

Banques : des résultats satisfaisants, peu d’opportunités

La plupart des banques françaises sont à leur juste valeur, selon Stephen Ellis de Morningstar.

La saison des publications de résultats pour les grandes banques françaises s’est achevée avec la publication des comptes de Crédit Agricole hier. Sur les trois banques suivies par les analystes de Morningstar, l’impression d’ensemble est inégale.

Les résultats de Crédit Agricole sont « solides », ceux de BNP Paribas sont « bons », tandis que ceux de Société Générale déçoivent, selon Stephen Ellis, analyste sur le secteur chez Morningstar. Les banques ont connu un exercice 2016 délicat, marqué par la chute des taux d’intérêt au cours du premier semestre, puis une phase de remontée à partir de l’été.

Au plan opérationnel, cela a conduit les grands établissements français à poursuivre les mesures de contrôle des coûts et de gestion du capital pour respecter les contraintes réglementaires du comité de Bâle. Sur ce dernier point, toutes les banques ont fait des progrès. Les publications de résultats ont toutefois été inégales.

Dans le cas de la Société Générale, les résultats du quatrième trimestre ont déçu, plongeant de 33% sur un an. Sur l’ensemble de l’année, le bénéfice net sous-jacent a toutefois progressé, mais le principal défi de la deuxième banque française par la capitalisation boursière réside dans une génération de capital insuffisante, selon l’analyste de Morningstar. Le groupe a atteint l’an dernier son objectif d’un ratio Tier 1 de 11,5%, initialement prévu pour 2018.

« Toutefois, nous considérons que la génération de capital de 60 points de base et un rendement des fonds propres ajusté de 7,8% sont décevants », estimait Stephen Ellis dans une note datée du 9 février. « Nous sommes sceptiques sur la capacité de la banque de dégager de manière récurrente une rentabilité supérieure au coût du capital », conclut-t-il.

De son côté, BNP Paribas a publié des résultats de bonne facture, avec un bénéfice net en progression de 15% sur l’année à 7,7 milliards d’euros, tandis que le coût du risque a baissé de 46 points de base. En dehors de la banque de financement et d’investissement, les résultats avant impôts ont progressé. Sur l’année 2016, le ratio Tier 1 est ressorti à 10%, et la rentabilité du capital tangible a atteint 11%.

La performance du Crédit Agricole était elle aussi de qualité, selon Stephen Ellis. La banque verte a vu son résultat net progresser de 23% à 3,1 milliards d’euros, grâce à la progression du produit net bancaire et au contrôle des coûts. Si les résultats ont évolué de manière contrastée entre la France et l’Italie, la banque a bénéficié des bons résultats de sa filiale de gestion d’actifs, dont le bénéfice a bondi de 18% à 1,8 milliard d’euros l’an dernier.

Néanmoins, comme l’illustre le tableau ci-après, seul BNP Paribas se traite actuellement sous l’estimation de juste valeur de Morningstar avec un ratio cours sur juste valeur de 0,94. Crédit Agricole et Société Générale se traitent avec des primes de respectivement 12% et 22%.

Valorisation des banques françaises

Source : Morningstar Direct, données au 16 février 2017

 

© Morningstar, 2017 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

Valeurs citées dans l'article
NomValeurVariation (%)Morningstar Rating
BNP Paribas66,22 EUR0,16-
Credit Agricole SA14,76 EUR-0,17
Societe Generale SA47,47 EUR0,31
A propos de l'auteur

Morningstar Analysts   -