En visitant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Vous trouverez plus d'informations sur notre politique en cliquant sur le lien suivant..

Les fonds ESG continuent de croître en Europe

La catégorie actions et les produits passifs progressent le plus.

Ali Masarwah 05.01.2017

Il y a un gros décalage entre le degré d’intérêt pour les investissements durables et la disponibilité des produits en Europe. Selon les données de Morningstar, le marché européen offre 2.096 instruments (principalement des fonds ouverts et des ETF) qui ont un mandat de durabilité explicite. Ce nombre ne représente que 3,5% de tous les produits domiciliés dans la région. L’an dernier, Morningstar a lancé la note de durabilité des fonds (« Morningstar Sustainability Rating ») qui permet aux investisseurs de vérifier le profil ESG du marché de la gestion d'actifs.

L’offre connaît une croissance modérée

Pour approfondir le développement du marché des produits ESG (Environment, social et gouvernance), nous avons analysé les produits qui ont été lancés sur le marché l'année dernière.

Selon les données au 2 décembre 2016, 101 nouveaux fonds ESG ont été lancés sur le marché européen. En 2015, 96 avaient été lancés, après 92 en 2014. Le nombre de nouveaux produits a donc augmenté par rapport aux années précédentes. L'amélioration est également évidente en termes de pourcentage. En 2016, 3,6% des fonds lancés à travers l'Europe ont un mandat ESG (ce taux était de 2,5% en 2014 et 2015).

Au cours des onze premiers mois de l'année, 6,5 milliards d’euros ont été investis dans les nouveaux fonds ESG, ce qui représente en moyenne 67,6 millions d'euros par fonds. En 2014, les actifs investis dans les nouveaux instruments ESG avaient atteint près de 4 milliards d’euros (44,8 millions par fonds). Ces chiffres demeurent modestes au regard des 7,2 milliards d’euros collectés en 2015, soit 77,3 millions par fonds.

Une préférence pour les actions

Sur les 101 nouveaux fonds lancés l’an dernier, 60 sont des fonds actions, suivis par 18 fonds d’allocation et 18 fonds obligataires (auxquels il faut ajouter quatre fonds datés et un autre dédié à l'immobilier).

L'attention portée aux fonds actions peut surprendre, au regard de la décollecte qui a frappé la catégorie l’an dernier. Mais il faut considérer que le secteur ESG est entraîné par les actions : 55% des produits qui se déclarent « durables » sur le marché européen des fonds investissent dans des actions, tandis que si nous considérons l'ensemble du marché, seulement 36% de tous les fonds européens sont dédié à cette classe d’actifs.

Une explication du phénomène peut être trouvée dans le fait qu’historiquement, les premiers fonds ESG lancés ont été des fonds actions, tout comme les indices employant des critères de durabilité ont été d’abord émis dans la catégorie actions.

Le marché obligataire est pour sa part plus complexe et définir des indices de référence durables pour les obligations est beaucoup plus délicat. Il y a certes l’émergence des obligations « vertes » (green bonds), mais c’est un phénomène récent sur lequel l’industrie financière cherche à capitaliser. Il n’est donc pas surprenant que seulement 17% des fonds ayant un mandat ESG sont dédiés aux obligations.

Une autre explication de la prévalence des actions dans l’ESG réside dans l'activité des fournisseurs d'indices, dirigée principalement vers le monde actions.

Dans l’industrie des ETF, les stratégies ESG restent une niche du marché, ce n’est pas donc si surprenant de voir des taux de croissance plus forts par rapport à ceux de la gestion active. Les indices obligataires avec un accent ESG, en effet, continuent d'être une exception. En 2016, il en a été lancé un seul contre 28 produits passifs dédiés aux actions.

Lancement des nouveaux produits ESG en Europe

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

A propos de l'auteur Ali Masarwah

Ali Masarwah  est le rédacteur en chef de Morningstar Allemagne.