En visitant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Vous trouverez plus d'informations sur notre politique en cliquant sur le lien suivant..

Energie : l’OPEP ne change pas grand-chose

L’amélioration des fondamentaux à court terme aura un coût.

L’annonce récente par l’OPEP d’un accord sur la réduction de l’offre de pétrole de la part du cartel est positive à court terme pour le marché du pétrole.  Même en prenant en compte la réponse des producteurs américains de pétrole à la hausse des cours, la décision de l’OPEP conduira à un déficit d’offre dans le courant de l’année. Notre prévision pour le WTI a été d’ailleurs relevée de 50 à 60 dollars le baril.

L’amélioration des fondamentaux à court terme a toutefois un coût. Même une amélioration modeste des cours du pétrole encourage les producteurs américains à accroître sa production afin de remplacer les barils « retirés » par l’OPEP. Ce regain d’activité signifie que les prix du pétrole ne pourront pas demeurer élevés longtemps. L’existence de pétrole bon marché et abondant demeure une réalité et la décision de l’OPEP ne change rien à cet état de fait. Notre prévision de long terme pour le WTI est de 55 dollars le baril.

La baisse des activités de forage pourrait avoir un impact sur la croissance de la production de gaz naturel aux Etats-Unis à court terme, mais l’abondance de la ressource dans les bassins Marcellus et Utica indique une poursuite de la croissance jusqu’à la fin de cette décennie et au-delà.

Sur la base d’un scénario plus optimiste pour la production à bas coût à court terme – lié principalement à la diminution des volumes associés, ainsi que des gains de productivité et du potentiel de Marcellus et Utica – nous réitérons nos prévisions d’un coût marginal du gaz naturel américain de 3 dollars par millier de pied cube.

Nous sommes de plus en plus convaincus que les producteurs d’huiles de schiste survivront (et dans certains cas prospèreront) à des prix bien plus bas que ce que nous avions anticipé à ce stade.

Nous estimons toutefois que les valorisations dans le secteur de l’énergie sont très généreuses, même s’il existe encore quelques opportunités dans le secteur comme Tesoro, HollyFrontier ou Antero Resources.

 

© Morningstar, 2017 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

Valeurs citées dans l'article
NomValeurVariation (%)Morningstar Rating
Antero Resources Corp24,05 USD0,21
HollyFrontier Corp28,99 USD0,17-
Tesoro Corp88,16 USD0,24
A propos de l'auteur

Morningstar Analysts   -