En visitant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Vous trouverez plus d'informations sur notre politique en cliquant sur le lien suivant..

Consommation défensive : valorisations plus attrayantes...

... mais il faut rester sélectif.

Erin Lash, CFA 03.01.2017

La valorisation du secteur de la consommation défensive a modestement reculé, ce dernier se traitant avec une décote de 4% environ sur notre estimation de juste valeur. Toutefois, bien qu’un peu plus attrayant sur le plan de la valorisation, nous estimons qu’il n’existe qu’un nombre limité d’opportunités d’investissement, les sociétés du secteur bénéficiant toujours d’un intérêt de la part des investisseurs au regard de leur capacité à distribuer du capital et de la dynamique soutenue de fusions-acquisitions.

La croissance mondiale demeure atone et cela s’est traduit par des chiffres de croissance organique faibles. Toutefois, sur le long terme, la dynamique de croissance des marchés émergents offre des perspectives encourageantes, en raison de la croissance démographique, de l’augmentation du revenu moyen disponible lié à l’urbanisation et aux investissements, et d’une pyramide des âges favorable.

La Chine est souvent citée comme la principale source d’opportunités pour les fabricants de boissons, au regard de sa dynamique de croissance passée et d’un faible niveau de consommation par habitant. Nous sommes un peu moins enthousiastes. En particulier, le ralentissement de la croissance, le vieillissement démographique et les pratiques culturelles pourraient se traduire par des gains plus faibles que ce qu’espèrent les investisseurs au cours des cinq prochaines années – une prévision que nous intégrons dans nos estimations de croissance des volumes inférieure à celle du PIB réel et très en-deçà des rythmes de croissance du passé.

Malgré cela, nous pensons que certaines sociétés devraient mieux tirer leur épingle du jeu, en particulier des sociétés bénéficiant d’un avantage concurrentiel large (« Wide Moat ») telles que Coca-Cola ou Anheuser-Busch Inbev, en raison de la force de leur marque et de leur réseau de distribution.

Les opérations de fusions-acquisitions devraient se poursuivre en 2017. La spéculation sur la consolidation de certaines industries a été relancée, en particulier dans l’alimentation, Kraft Heinz ayant signalé son intention de jouer un rôle actif sur ce plan. D’autres acteurs ont également étudié les opportunités de créer plus de valeur en se recentrant sur des domaines d’activité spécifiques, à l’instar de Conagra Foods qui a annoncé la séparation de son activité grand public (Conagra Brands) de son activité professionnelle (Lamb Weston).

Les opérations de scission ont été relativement bénéfiques pour les investisseurs (cf Kraft, Sara Lee, Ralcorp ou Fortune Brands), se traduisant par un meilleur positionnement concurrentiel et de meilleures perspectives financières.

Nous recommandons toutefois une certaine prudence à l’égard de l’opération Conagra. Nous ne sommes pas convaincus en effet que cette scission améliorera le positionnement concurrentiel de la société, le groupe ayant un portefeuille de marques de deuxième voire troisième ordre qui ne disposent pas d’un pouvoir de négociation sur les prix suffisant. En outre l’activité grand public affiche une rentabilité inférieure à ses comparables, même en tenant compte du plan d’économies de 300 millions de dollars.

Nous pensons que les investisseurs auraient intérêt à regarder d’autres segments de l’industrie, en particulier dans la transformation de la viande avec des sociétés comme Pilgrims Pride ou Sanderson Farms. Ces sociétés se sont profondément transformées depuis la crise financière de 2008. En outre, elles devraient bénéficier de consommateurs plus attentifs à leur santé et pourrait profiter le marché de la viande de poulet plutôt que celui de la viande de bœuf. Cela pourrait se traduire par de la volatilité sur les prix de vente à court terme et sur nos estimations de juste valeur, mais ces tendances nous semblent offrir des opportunités intéressantes sur longue période.

 

© Morningstar, 2017 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

 

 

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

Valeurs citées dans l'article
NomValeurVariation (%)Morningstar Rating
Anheuser-Busch InBev SA/NV101,00 EUR-1,03
Coca-Cola Co45,32 USD-0,24
Conagra Brands Inc37,34 USD-0,82
Pilgrims Pride Corp22,50 USD0,45
Sanderson Farms Inc120,13 USD0,07
The Kraft Heinz Co88,23 USD-0,80
A propos de l'auteur

Erin Lash, CFA  Erin Lash, CFA, is a senior stock analyst with Morningstar.