En visitant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Vous trouverez plus d'informations sur notre politique en cliquant sur le lien suivant..

Consommation cyclique : un rebond en 2017 déjà intégré

Le secteur a bénéficié d’une forte diminution des primes de risque après l’élection présidentielle américaine.

Jaime M. Katz, CFA 03.01.2017

Le secteur de la consommation cyclique pourrait surperformer en 2017, grâce à l’amélioration du sentiment du consommateur, une stabilisation de l’économie et une meilleure gestion des dépenses et des inventaires. Cela étant dit, une bonne partie de cet optimisme est en grande partie intégrée dans les cours de Bourse du secteur, qui se traitait sur un ratio cours sur juste valeur de 0,94 à fin novembre.

Nous recommandons de se focaliser sur les sociétés disposant d’une réelle marge de sûreté.

La performance du secteur en 2016 a été pour partie aidée par les résultats de l’élection présidentielle américaine et l’optimisme sur les perspectives de croissance économique qui ont suivi la victoire de Donald Trump. Ce rebond s’explique par la tonalité très favorable au secteur privé (fiscalité), et l’espoir de mesures qui favoriseront également la consommation.

Toutefois, certaines sociétés fortement exposées au Mexique pourraient être négativement affectées par la politique plus protectionniste de l’administration Trump. A ce stade toutefois, nous n’intégrons pas de changements dans nos estimations pour des sociétés ayant une présence significative au Mexique, telles que Anheuser-Busch Inbev ou Coca-Cola Femsa, ces sociétés ayant une base de coût globale.

Ces sociétés ont également une présence importante en Chine, pays également dans la ligne de mire de la rhétorique protectionniste de Trump. Cette situation est aussi problématique dans l’industrie textile et des articles, de nombreuses entreprises du secteur comme Adidas ou Nike ayant diversifié leurs sources d’approvisionnement au fil des années. La Chine représente environ un quart à un tiers de l’approvisionnement de l’industrie.

Nous estimons toutefois que la mise en place de barrières douanières pourraient jouer en faveur de l’emploi et aider les sociétés américaines à regagner une partie des parts de marché perdues aux importations chinoises. Les secteurs du meuble, de la chaussure et des jouets pourraient en bénéficier au moins marginalement. Dans cette perspective, un titre comme Williams-Sonoma nous semble attrayant.

Sur le front salarial, après une longue période de stagnation, les salaires ont recommencé à progresser. Le taux de croissance du salaire horaire moyen dans le secteur privé a chuté de plus de 4% à juste au-dessus de 1% depuis 2008. La diminution de ce taux de croissance est plus faible en termes réels (de 3,5% à 2%), mais la tendance reste baissière.

Cette tendance semble enfin en train de se renverser, même si elle reste en-deçà des moyennes historiques (7% de croissance nominale depuis 1948), de l’objectif d’inflation de la Fed (2%), de la hausse de la productivité (1,5%) et de la part relativement stable du travail dans le partage de la valeur ajoutée – il faudra attendre encore un peu avant de voir une accélération de la croissance des salaires qui devienne une contrainte importante pour la Fed.

 

© Morningstar, 2017 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

 

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

Valeurs citées dans l'article
NomValeurVariation (%)Morningstar Rating
Anheuser-Busch InBev SA/NV99,06 EUR0,22
Coca-Cola Femsa SAB de CV ADR60,50 USD-0,66
Nike Inc B53,27 USD-0,71
Williams-Sonoma Inc50,18 USD0,04
A propos de l'auteur

Jaime M. Katz, CFA  Jaime Katz, CFA is an equity analyst for Morningstar, covering leisure and travel and retail.