En visitant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Vous trouverez plus d'informations sur notre politique en cliquant sur le lien suivant..

29 nouveaux ETF notés cinq étoiles

Au cours de l’année 2016, 29 trackers européens ont obtenu la meilleure note quantitative de Morningstar. Les actions des pays développés sont les plus représentées.

Valerio Baselli 20.12.2016

Cette année, 29 fonds indiciels cotés en Bourse en Europe ont obtenu cinq étoiles (la majorité des ETF ont vu leur note relevée, tandis que pour quelques fonds il s’agissait de leur première note). Les cinq étoiles sont attribuées de manière quantitative uniquement au premier décile de chaque catégorie sur la base du rendement ajusté du risque.

Cliquez ici pour voir le tableau avec les nouveaux ETF ayant obtenu cinq étoiles. Les fonds (tous disponibles à la vente en Europe) sont classés par ordre de taille (actifs sous gestion).

Comme on peut le voir dans la liste, les catégories qui ont vu les changements majeurs ont été les fonds actions de grande capitalisation américaines et certaines catégories sectorielles (services financiers, énergie, matériaux de base), sans oublier les stratégies centrées sur les obligations gouvernementales en euros.

Nous vous proposons ci-après un focus sur les trois trackers ayant les plus gros encours sous gestion.

Vanguard S&P 500 UCITS ETF (USD)

Cet ETF utilise la réplication physique pour suivre l’indice S&P 500, qui inclut les premières 500 entreprises américaines par la capitalisation boursière. Le secteur technologique pèse environ 20-25% de l’indice, suivi par les titres financiers (17-20%) et la santé (12-15%). Les dix premiers titres représentent 18% du portefeuille ; les trois premières positions sont occupées par Apple (3-4%), Microsoft (2-3%) et Exxon Mobil (1-2%). Le fonds peut utiliser des contrats à terme afin de minimiser les coûts de transaction et d'améliorer la liquidité. Jusqu'à présent, ce tracker n'a jamais effectué de prêt de titres. Les commissions (0,07%) sont parmi les plus basses dans la catégorie.

Les analystes de Morningstar ont une forte conviction que cet ETF peut continuer à surperformer ses concurrents sur le long terme, et lui attribuent donc la note Gold.

iShares Developed Markets Property Yield UCITS ETF (EUR)

Ce fonds utilise la réplication physique complète pour suivre le FTSE EPRA/NAREIT Developed Dividend+ Index, dédié à des sociétés actives dans le secteur immobilier et de la construction. L'indice de référence comprend 310 titres qui se proposent de servir un rendement du dividende d'au moins 2%. Actuellement, l'indice est fortement exposé aux Etats-Unis (57%), suivis par Hong Kong (8%), le Japon (7%), l'Australie (6%) et le Royaume-Uni (4%). Les principaux titres sont Simon Property Group (5%) et le Public Storage (3%). iShares peut effectuer des prêts de titres pour un montant pouvant aller jusqu'à 100% de la valeur nette du portefeuille (NAV) du fonds. Blackrock, société mère d’iShares, gère le processus de prêt de titres et garde 37,5% des revenus, tandis que les 62,5% restants sont partagés avec les investisseurs de l'ETF.

Les frais courants s’élèvent à 0,59%, au-dessus de la moyenne de la catégorie. Morningstar attribue une note Bronze.

BNP Paribas Easy S&P 500 UCITS ETF C EUR (EUR)

L'ETF utilise la méthode synthétique ou « swap-based » pour répliquer le benchmark. Il possède un panier de titres dont la performance est échangée contre le rendement de l'indice de référence, net de frais, dans le cadre d’un accord de swaps. Les frais courants s’élèvent à 0,20%. À l'heure actuelle, cet ETF n’est pas couvert par la recherche qualitative de Morningstar.

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

A propos de l'auteur Valerio Baselli

Valerio Baselli  est éditorialiste de Morningstar en France et Italie.