En visitant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Vous trouverez plus d'informations sur notre politique en cliquant sur le lien suivant..

ESG, l’investissement responsable croît en Europe

L'investissement d'impact est la stratégie qui connaît actuellement le plus gros succès. En France, le marché ISR a connu une croissance de 62% ces deux dernières années.

Valerio Baselli 29.11.2016

Le succès des stratégies d’investissement durable est indéniable en Europe. Selon l'European SRI Study 2016, publiée par Eurosif, entre décembre 2013 et fin 2015, les actifs sous gestion ont connu une progression à deux chiffres en ce qui concerne l’ensemble des approches ESG. La croissance varie de 30% pour l’actionnariat actif (Engagement & Voting) à 385% pour l'investissement d'impact (Impact Investing). L’ISR a donc connu une croissance relative plus rapide que l'ensemble du marché européen. D’après les données Efama, l’industrie européenne gère globalement 21.000 milliards d’euros à fin 2015 (12.600 milliards investis en fonds et 8.400 milliards en mandats de gestion).


Source : Eurosif

La part la plus élevée revient aux stratégies plus traditionnelles telles que l'exclusion de certaines industries et le respect des conventions internationales, avec respectivement 10.000 milliards et 2.600 milliards d'euros d'actifs sous gestion au niveau européen à fin 2015.

Mais les taux de croissance les plus élevés concernent de nouvelles approches, telles que l'investissement d'impact (impact investing – des investissements qui sont destinés à générer un impact positif sur l'environnement ou sur la société, au-delà de la seule rentabilité financière), grâce notamment au développement des obligations vertes (green bonds - obligations destinées à des projets de développement durable). 


Source : Eurosif

D’après l’analyse, la France fait partie des marchés ISR les plus développés en Europe avec une cinquantaine de sociétés de gestion impliquées. Le marché français des investissements durables a connu une croissance significative au cours des deux dernières années, avec une augmentation de 61,7% des actifs sous gestion sur la période, soit davantage que la croissance observée entre 2011 et 2013, qui était de 47,2%. Les compagnies d’assurance sont les principaux contributeurs à cette croissance, l’intégration des critères ESG gagnant du terrain dans l’industrie.

Plus d’investisseurs individuels

Les investisseurs institutionnels restent les poids lourds du marché. Mais l’étude d’Eurosif met en exergue la croissance des investisseurs individuels, dont le poids dans les actifs gérés est passé de 3,4% à 22%, signalant un changement important dans l'industrie. Certes, cette progression masque des inégalités, avec un taux de pénétration chez les particuliers de 4% en Espagne et de 62% en Belgique. L’intérêt des particuliers pour l’ISR est donc très hétérogène, comme le montre le tableau suivant. 


Source : Eurosif

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

A propos de l'auteur Valerio Baselli

Valerio Baselli  est éditorialiste de Morningstar en France et Italie.