Bienvenue sur le nouveau site morningstar.fr! Apprenez-en davantage sur les changements et les nouvelles fonctionnalités qui vous conduiront à votre réussite financière. X

5 conseils pour le trading des ETF

Les ETF sont des fonds bien sûr, mais négociés en Bourse, ce qui les rend différents des fonds traditionnels. Mais tous ne sont pas tous égaux, en particulier en termes de liquidité.

Valerio Baselli 22.11.2016

Une des erreurs les plus courantes lors de l’achat et la vente d’Exchange Traded Funds (ETF) est de penser que tous les trackers fonctionnent de la même façon. « Les investisseurs ne devraient pas prendre la liquidité d'un ETF comme une caractéristique acquise », avertit toutefois Ben Johnson, directeur mondial de la recherche sur la gestion passive de Morningstar.

En outre, les mécanismes du marché qui sous-tendent l'écosystème des fonds passifs cotés ont connu plusieurs chocs. Les deux derniers dans l'ordre chronologique, le mini krach du 6 mai 2010 et la vague de panique qui a frappé les marchés le 24 août 2015, lorsque certains ETF exposés au marché boursier américain ont perdu en quelques dizaines des minutes jusqu'à 50% de leur valeur, alors que l’indice n’avait chuté que de 5% seulement. « Ces événements doivent servir de rappel douloureux afin que les investisseurs prêtent attention à l'achat ou la vente de trackers », poursuit Ben Johnson.

Les analystes de Morningstar ont à plusieurs reprises insisté sur les meilleures pratiques dans la négociation des ETF. Voici cinq conseils pratiques à garder à l'esprit.

Utilisation des ordres limités (limit order an anglais)

Quand il y a un grand écart entre l'offre et la demande, placez un ordre limité (qui limite le prix que vous êtes prêt à payer, c’est-à-dire placer un ordre automatique d'achat quand le prix du marché est égal ou supérieur à une certaine valeur, ou de vente lorsque le prix du marché est égal ou tombe en dessous d'un certain niveau) et attendre que le marché se déplace dans ce sens peut être avisé.

Les ordres au marché (market order), qui sont exécutés immédiatement au meilleur prix disponible à ce moment-là, sont un bon choix pour les ETF très liquides avec des spreads serrés. D'autre part, le risque d'utiliser un ordre limité est de ne le voir pas exécuté, ou de l'exécuter trop tard.

Si possible, négocier quand le marché répliqué est ouvert

Si on négocie un ETF qui réplique des marchés étrangers avec un fuseau horaire différent, il est préférable d'effectuer les transactions lorsque le marché boursier sous-jacent est ouvert. En effet, pour les responsables du marché (market makers), il sera plus facile de maintenir le prix de l’ETF près de sa leur valeur liquidative (NAV). Dans un marché fermé, l'estimation de la NAV devient plus difficile et moins fiable. Cliquez ici pour apprendre la différence entre la valeur liquidative et prix du marché.

Éviter les ordres autour de l'ouverture et la fermeture du marché

Les analystes de Morningstar recommandent d’éviter les ordres dans les 30 premières et 30 dernières minutes de la session de Bourse. Lors de l’ouverture, le prix des ETF peut être influencé par la différence (prime ou décote) entre la valeur de clôture de la veille et la valeur nette liquidative.

Idem pour la clôture du marché, lorsque les teneurs de marché mettent souvent en œuvre des stratégies de couverture des positions en suspens. Ces facteurs augmentent la volatilité des ETF qui provoque souvent des changements rapides des prix et accroissent ainsi le spread.

Avant de placer un ordre important, passer un coup de fil

Les investisseurs qui prévoient de passer un ordre de taille significative devraient utiliser une aide professionnelle. « Il n'y a pas de définition officielle d’ordre important – explique Bob Johnson – mais en général une transaction qui dépasse 20% du volume quotidien moyen de l’ETF ou 1% de ses actifs sous gestion correspond à cette description. »

Dans ces cas, on peut obtenir de meilleures conditions (telles que des coûts de transaction inferieurs), en communiquant directement avec l'émetteur de l’ETF ou un teneur de marché, dont les cordonnées sont normalement disponibles sur le site de la Bourse concernée.

Si vous ne valorisez pas le trading « intraday », il vaut mieux utiliser un fonds commun de placement traditionnel

Les ETF ne sont pas pour tout le monde. Si vous n'avez pas le temps, les ressources ou l'envie de suivre les marchés intra-journaliers ou si vous n’évaluez tout simplement pas le fait d'être en mesure d'échanger le fonds pendant les jours de bourse comme une caractéristique importante, il est certainement préférable de choisir un fonds indiciel non coté qui reproduise le même indice.

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

A propos de l'auteur

Valerio Baselli

Valerio Baselli  est éditorialiste de Morningstar en France et Italie.

public Confirmation


Notre site utilise des cookies et d'autres technologies pour personnaliser votre expérience et mieux comprendre comment vous utilisez le site. Voir 'Acceptation des cookies' pour plus de détails.

  • Autres sites Morningstar