Bienvenue sur le nouveau site morningstar.fr! Apprenez-en davantage sur les changements et les nouvelles fonctionnalités qui vous conduiront à votre réussite financière. X

Consommation : nos idées d’investissement après l’élection

En dépit de l’incertitude que peut créer l’élection de Donald Trump, les investisseurs trouveront des opportunités en cas de regain de volatilité des marchés.

R.J. Hottovy, CFA 10.11.2016

Nous pensons que l’élection n’a pas changé le profil de génération de trésorerie de nombreuses sociétés dans le secteur de la consommation et que des sociétés comme Hanesbrands, Procter & Gamble ou Starbucks, qui se traitent avec des décotes de respectivement 40%, 7% et 15% constituent des opportunités attrayantes pour les investisseurs.

Toutefois, les investisseurs doivent toujours se méfier du regain de volatilité des marchés à court terme, ainsi que des défis de long terme pour les sociétés de consommation.

Le premier facteur de risque concerne la volatilité des devises qui peut avoir un impact important à court terme sur les résultats financiers des sociétés du secteur, en particulier celles qui sont exposées au Mexique. Parmi ces sociétés on trouve Coca-Cola Femsa, Anheuser-Busch Inbev, groupe pour lequel le Mexique représente 7% du chiffre d’affaires (en incluant les actifs de SABMiller).

Un certain nombre d’acteurs présents au Mexique ou en Amérique Latine qui dépendent de manière significative des exportations vers les Etats-Unis, pourraient être affectés par des mesures protectionnistes – même si l’impact n’est pas mesurable à ce stade.

L’un des secteurs qui pourrait offrir des opportunités concerne le secteur des boissons alcoolisées. La mise en place de barrières douanières pourrait avoir un impact significatif, avec une perte de linéaire en faveur d’autres catégories (bières, autres importations).

Constellation Brands (dont 55% des revenus viennent des exportations du Mexique vers les Etats-Unis) serait fortement affecté par un tel développement. De même, l’acquisition récente de Don Julio par Diageo lui donne une exposition aux relations commerciales bilatérales entre les Etats-Unis et le Mexique. Ceci pourrait l’empêcher d’atteindre l’objectif d’une croissance à deux chiffres des volumes vendus attendus de Don Julio, avec un impact défavorable pour sa marque Bushmills.

D’autres noms concernés par les mesures protectionnistes pour pourrait prendre l’administration Trump incluent Pilgrim’s Pride, qui est le deuxième producteur de poulet du Mexique et dont le pays représente 14% de ses ventes.

En dehors du Mexique, les entreprises du secteur ayant une forte présence manufacturière en Chine pourraient faire partie des noms les plus concernés par le durcissement de la politique commerciale des Etats-Unis.

Un certain nombre de sociétés ont déjà commencé à diversifier leurs sources d’approvisionnement, délocalisant certaines de leurs activités manufacturières de Chine en Inde ou dans d’autres pays asiatiques, incluant Adidas et Nike, dont environ un quart ou un tiers des habits et chaussures sont produits dans la région.

La diminution des échanges commerciaux avec la Chine serait toutefois une bonne nouvelle pour certaines sociétés dans les secteurs de l’ameublement, des jouets et de l’habillement. Dans ce secteur, nous considérons qu’un titre comme Williams-Sonoma est attrayant, avec une décote de 35% sur notre estimation de juste valeur.

Au-delà des questions commerciales, nous attendons de voir quel impact un possible regain de volatilité sur les marchés financiers pourrait avoir sur le sentiment du consommateur américain. Depuis la récession de 2008-2009, l’économie américaine est devenue plus dépendante des consommateurs ayant un fort pouvoir d’achat.

Un regain de volatilité sur les marchés serait de nature à tester leur résilience ou à dessiner de nouvelles tendances en matière de consommation.

 

© Morningstar, 2016 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
adidas AG274,75 EUR-0,09
Anheuser-Busch InBev SA/NV88,07 EUR1,93
Anheuser-Busch InBev SA/NV ADR96,32 USD1,41
Coca-Cola Femsa SAB de CV ADR62,70 USD1,74
Constellation Brands Inc A205,10 USD-1,08
Diageo PLC3 222,00 GBX-1,27
Hanesbrands Inc14,33 USD-1,10
Nike Inc B86,68 USD-1,16
Pilgrims Pride Corp30,48 USD-1,77
Procter & Gamble Co122,24 USD0,28
Starbucks Corp90,07 USD-1,63
Williams-Sonoma Inc65,11 USD0,06

A propos de l'auteur

R.J. Hottovy, CFA  R. J. Hottovy, CFA, is a director of equity analysis with Morningstar.

public Confirmation


Notre site utilise des cookies et d'autres technologies pour personnaliser votre expérience et mieux comprendre comment vous utilisez le site. Voir 'Acceptation des cookies' pour plus de détails.

  • Autres sites Morningstar