Telefonica : l’un des acteurs les mieux positionnés pour profiter de la convergence

Outre sa position dominante en Espagne, l'opérateur bénéficiera de la convergence dans d'autres marchés d'Amérique Latine et en Allemagne.

Allan C. Nichols 04.11.2016

Telefonica est le plus important opérateur de télécommunications d’Espagne et mène le mouvement de convergence entre les services de téléphonie mobile et fixe dans le pays. Nous estimons que la convergence et l’évolution des services à haut débit vers la fibre (pour laquelle Telefonica est bien positionné) seront les deux principaux thèmes du marché européen des télécommunications l’an prochain.

L’Espagne est à la pointe dans ce domaine et Telefonica son fer de lance. En Allemagne, le rachat d’E-Plus, l’opérateur est l’opérateur de téléphonie mobile le plus important par le nombre d’abonnés.

Hors d’Europe, Telefonica promeut également la convergence au Brésil.

L’un dans l’autre, nous estimons que la position dominante de Telefonica en Espagne, au Brésil et dans d’autres pays d’Amérique Latine fourniront à l’opérateur un avantage concurrentiel moyen (« Narrow moat ») fondé sur l’avantage coût et l’efficacité lié à la taille.

En Espagne, le groupe est le premier opérateur avec une part de marché de 30,6% dans le mobile et de 43,7% dans le haut débit. En matière de déploiement de la fibre optique, le groupe a déjà atteint son objectif, initialement fixé pour 2017, de raccorder 15 millions de prises, bien au-dessus des objectifs de Vodafone ou d’Orange (respectivement 12 et 10 millions).

La position concurrentielle du groupe est également forte au Brésil, avec une part de marché mobile de 28,7%, au côté d’un statut d’opérateur historique dans le fixe, à Sao Paulo.

En outre, les acquisitions réalisées au Brésil et en Allemagne fourniront de nombreuses opportunités pour réduire les coûts, ce qui soutiendra les marges dans le temps.

Nous pensons que Telefonica offre à la fois des opportunités en matière de croissance des ventes et d’expansion des marges et que ces caractéristiques ne sont pas bien appréciées par le marché.

Sur la base de nos estimations, le titre vaut 13 euros, ce qui nous amène à affirmer que l’action est sous-évaluée.

 

L’intégralité de l’étude est disponible sur Select, le site de la recherche actions et crédit de Morningstar.

 

© Morningstar, 2016 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

Valeurs citées dans l'article
NomValeurVariation (%)Morningstar Rating
Deutsche Telekom AG14,26 EUR0,81
Orange SA13,70 EUR0,48
Telefonica SA7,04 EUR0,00
Vodafone Group PLC153,40 GBX-0,13
A propos de l'auteur

Allan C. Nichols  Allan C. Nichols