Collecte : l’Europe soutenue par le QE, les émergents et les US délaissés

Les fonds domiciliés en Europe ont continué de recevoir d’importants flux en mars, avec 45,73 milliards d’euros de collecte.

Ali Masarwah 28.04.2015

Les fonds domiciliés en Europe ont continué de recevoir d’importants flux en mars, avec 45,73 milliards d’euros de collecte. Toutefois, du fait d’une décollecte significative subie par les fonds actions, le niveau de collecte reste inférieur aux 50,89 milliards enregistrés en février dernier.

Les fonds d’allocation ont reçu 22,69 milliards d’euros, dépassant le record de collecte du mois de février. Il en va de même des fonds alternatifs, qui ont collecté 8,76 milliards d’euros (après 2,1 milliards en février). Les fonds obligataires ont également connu un très bon mois avec 19,18 milliards d’euros collectés.

Les fonds actions ont subi une décollecte de 6,49 milliards d’euros sur le mois, soit la pire performance depuis juin 2013. De manière surprenante, les fonds indiciels ont subi davantage de sorties de capitaux que les fonds actifs – 3,52 milliards d’euros contre 2,99 milliards.

Sur le premier trimestre, les ETF conservent toutefois une avance en matière de collecte, avec 1,09 milliard d’euros, contre 5,92 milliards de sorties de capitaux pour les fonds gérés activement.

Du fait de la hausse des Bourses au niveau mondial depuis le début de l’année, et d’une appréciation généralisée des devises face à l’euro, les actifs sous gestion des fonds actions domiciliés en Europe ont atteint un plus haut historique de 2.732 milliards d’euros.

Les fonds de matières premières ont connu leur première décollecte de l’année, toutefois très limitée à 91 millions d’euros.

Les fonds monétaires ont en revanche connu leur troisième mois de collecte, en grande partie en raison d’une forte demande observée au Royaume-Uni. A l’inverse, les fonds monétaires vendus en France ont subi une décollecte de 11,1 milliards d’euros.

Source: Morningstar Direct.

L’analyse des catégories Morningstar apporte un éclairage intéressant à cette évolution de la collecte en Europe en mars. Avec le démarrage du programme d’achats d’actifs de la BCE le 9 mars, les investisseurs ont massivement acheté des actifs européens. Les principaux bénéficiaires de ce mouvement ont été les actifs libellés en euros, comme l’illustre le tableau suivant.

Source: Morningstar Direct.

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

A propos de l'auteur

Ali Masarwah

Ali Masarwah  est le rédacteur en chef de Morningstar Allemagne.

public Confirmation


Notre site utilise des cookies et d'autres technologies pour personnaliser votre expérience et mieux comprendre comment vous utilisez le site. Voir 'Acceptation des cookies' pour plus de détails.

  • Autres sites Morningstar