Bienvenue sur le nouveau site morningstar.fr! Apprenez-en davantage sur les changements et les nouvelles fonctionnalités qui vous conduiront à votre réussite financière. X

Du bon usage de la gestion passive dans des marchés inefficients

La gestion passive est une solution qui peut convenir à beaucoup d'investisseurs, affirme Samuel Lee de Morningstar.

Samuel Lee 17.02.2015

La gestion passive fait beaucoup de sens dans des marchés efficients (le cas américain est particulièrement édifiant). Cela fait sens puisqu’un ETF vous permet de vous diversifier à moindre coût. Mais, ce qui est plutôt contre-intuitif, la gestion passive fait encore plus sens dans des marchés inefficients.

Imaginez qu’il existe deux types d’investisseurs : les confirmés et les débutants. Dans un marché parfaitement efficient, cette distinction n’a aucun intérêt – par définition, tout le monde doit avoir la même espérance de rendement, avant frais, pour n’importe quel type de risque considéré. Les gagnants sont ceux qui laissent le moins les coûts de frottement rogner leur performance.

Dans un marché totalement inefficient, le rendement attendu dépend des compétences de l’investisseur. Le cas extrême serait celui où l’investisseur capture tous les rendements excédentaires au détriment des autres investisseurs.

A l’évidence, si vous n’avez pas de compétence particulière, mieux vaut « jouer » dans un marché efficient. Aussi longtemps que vous ne perdez pas trop en taxes et en coûts de transaction, vos résultats seront proches de ceux d’un investisseur aguerri, en moyenne, quel que soit le niveau de risque pris. Vous pouvez difficilement sous-performer aussi longtemps que votre portefeuille est suffisamment diversifié et bon marché.

La situation est plus dangereuse si vous n’avez pas de savoir-faire particulier et que le marché est inefficient. Vous risquez en permanence de sous-performer, puisqu’un investisseur plus doué que vous achètera quand vous vendrez et vous laissera acheter quand il faut plutôt vendre. Dans un tel cas, la meilleure solution consiste à adopter une attitude passive et à acheter le marché dans son intégralité.

Je vois deux raisons pour lesquelles un investisseur peut aguerri peut vouloir intervenir sur un marché inefficient : 1) il vit dans un autre monde, et n’est pas conscient de ses propres limites ; 2) il est prêt à subir des pertes mais veut avoir l’excitation de participer au marché. De nombreuses personnes investissent sans avoir à l’esprit l’idée de perdre de l’argent, cela veut dire qu’il y a beaucoup de gens qui vivent dans un monde illusoire.

Une personne rationnelle serait consciente des risques encourus et de ses propres limites. Elle ajusterait son engagement dans la gestion de son portefeuille en fonction de son degré de confiance dans sa capacité à bien gérer ses actifs. Le degré de participation serait un bon moyen de se protéger de sa propre incompétence.

En conclusion, les marchés efficients sont plus « sûrs » pour les investisseurs actifs, car ce que vous risquez de perdre en anticipation correspond aux commissions, taxes et coûts de transaction que vous acceptez de payer. Les marchés inefficients sont plus dangereux pour la plupart des investisseurs, car derrière la tentation de participer, il y a toujours le risque d’y laisser sa chemise.

Que les marchés soient efficients ou inefficients, la gestion passive reste une stratégie gagnante pour de nombreux investisseurs.

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

A propos de l'auteur

Samuel Lee  Samuel Lee is an ETF Analyst with Morningstar.

public Confirmation


Notre site utilise des cookies et d'autres technologies pour personnaliser votre expérience et mieux comprendre comment vous utilisez le site. Voir 'Acceptation des cookies' pour plus de détails.

  • Autres sites Morningstar