Bienvenue sur le nouveau site morningstar.fr! Apprenez-en davantage sur les changements et les nouvelles fonctionnalités qui vous conduiront à votre réussite financière. X

L’environnement macro favorable au risque – Roubini

Le bureau d’analyse privilégie les actions de la zone euro ainsi que les émergents et sous-pondère les actions américaines.

Jocelyn Jovène 13.06.2014

« Les conditions macro-économiques soutiennent notre biais pro-risque, avec une accélération de la croissance économique des pays développés, un nouveau soutien des politiques monétaires (assouplissement de la BCE et faible volatilité des taux américains), un appétit pour le risque, des spreads de crédit serrés et une courbe des taux toujours tendue, malgré le récent aplatissement. »

Pour les spécialistes du cabinet Roubini Global Economics (RGE), si la valorisation des actions des pays développés devient plus tendue, la classe d’actifs devrait profiter d’une croissance plus soutenue des résultats des entreprises – un pronostic largement partagé par le consensus de marché, même s’il a toujours du mal à se concrétiser.

Du côté des marchés émergents, le niveau toujours élevé de la prime de risque est un signal encourageant, selon RGE, tout comme l’anticipation d’un retournement du cycle des résultats.

En termes de choix d’allocation au sein de la poche actions, le bureau d’analyse continue de sous-pondérer les actions américaines (Etats-Unis) – en raison de niveaux de valorisation tendus. Il privilégie les actions de la zone euro, qui profiteront à court terme des mesures de la BCE. La croissance des résultats des entreprises devrait repartir grâce au travail réalisé sur les marges et à la reprise de l’activité en zone euro.

Du côté des émergents, après une bonne performance depuis le mois de mars, la poursuite de la hausse devrait être alimenté par plusieurs facteurs : normalisation des taux dans les pays développés et une reprise économique plus solide.

Pour Roubini, le scénario pour les actifs risqués est clairement optimiste. La classe d’actifs actions affiche d’ailleurs des performances toujours solides depuis le début de l’année, après un début d’exercice volatil.

Depuis le 1er janvier, l’indice MSCI World gagne 3,9%, mais le Stoxx Europe 600 progresse de 5,7% et le S&P 500 4,4%. Les indices émergents (MSCI Emerging Markets) avance de 5,2%. Seul l’indice japonais TOPIX perd 4,5%, tout comme la Bourse chinoise (CSI 100 et 800 en recul de respectivement 6,2% et 4,5%).

 

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est le rédacteur en chef de Morningstar France.

public Confirmation


Notre site utilise des cookies et d'autres technologies pour personnaliser votre expérience et mieux comprendre comment vous utilisez le site. Voir 'Acceptation des cookies' pour plus de détails.

  • Autres sites Morningstar