Bienvenue sur le nouveau site morningstar.fr! Apprenez-en davantage sur les changements et les nouvelles fonctionnalités qui vous conduiront à votre réussite financière. X

Collecte soutenue malgré un regain de prudence en mars

Les fonds obligataires, la gestion passive, les fonds équilibrés et les fonds actions européennes en vedette au premier trimestre.  

Ali Masarwah 07.05.2014

Le sentiment des investisseurs est resté positif en mars, ce qui a soutenu les résultats du premier trimestre 2014 pour la gestion de fonds européens. Les fonds européens à long terme ont affiché des souscriptions nettes de plus de 40 milliards d'euros en mars, soit un montant estimé à 105 milliards d'euros pour le premier trimestre.

Les fonds actions ont enregistré des flux en recul en mars, d'environ 5 milliards d'euros, contre 10 milliards d'euros en février, la volatilité des marchés boursiers mondiaux mettant les nerfs des investisseurs à rude épreuve.

Sur la même période, les fonds obligataires ont enregistré environ 17 milliards d'euros de souscriptions en mars et 28,4 milliards d'euros pour le premier trimestre 2014, contre 52 milliards d'euros pour le premier trimestre 2013. De toute évidence, la perspective d'une hausse des taux d'intérêt refroidit l'intérêt pour les fonds obligataires. Cela peut également stimuler l’attrait des  fonds d'obligations convertibles, qui sont plus proches des fonds actions.

Ces incertitudes sur où investir ont bénéficié aux fonds d’allocations, affichant la meilleure performance avec 31 milliards de souscriptions nettes au premier trimestre. Alors que la recherche de rendements absolus continue à renforcer l'attrait des fonds alternatifs. Dans le même temps, le recul des prix des matières premières a pesé sur cette classe d'actifs avec des rachats nets sur le premier trimestre.

La gestion passive action (hors ETF) gagne du terrain

Les fonds indiciels (à l'exclusion des trackers négociés en bourse), ont attiré 5,9 milliards d'euros de capitaux au premier trimestre 2014. Si le virage vers la gestion passive n'est pas aussi prononcée

qu'en Amérique du Nord, les données de mars ont marqué le 27e mois d'affilé de souscriptions nettes de fonds indiciels actions domiciliés en Europe. Les actifs sous gestion de ces fonds s'élèvent à 228 milliards d'euros, contre 1.860 milliards d'euros pour les fonds gérés activement.

Des investisseurs attirés par l'Europe

Diverses catégories de fonds obligataires ont connu de fortes souscriptions au premier trimestre, y compris les fonds d'obligations d’entreprises libellés en dollars, les autres fonds – une catégorie hétérogène - ainsi que ceux investis en fonds d’État en euros.

Les fonds de la catégorie Morningstar Actions grandes capitalisations Europe mixte ont enregistré un neuvième mois consécutif de flux mensuels positifs avec 1,1 milliard d'euros de souscriptions en mars et 6,7 milliards sur le trimestre. Cette catégorie a connu pour la plus grande partie de 2011, 2012 et 2013 des rachats, probablement à cause de la crise de la zone euro. Son rebond prête à l'optimisme quant à l'avenir du continent européen.

Revers de la médaille : les fonds obligataires mondiaux ont été les moins populaires en mars et pour le premier trimestre de 2014, les rachats de Templeton Global Bond et de Templeton Global Return tirant les statistiques vers le bas.

De même, le sentiment négatif à l'égard des marchés émergents a pesé sur les fonds Asie-Pacifique hors japon, qui ont accusé les plus forts rachats.

 

 

 

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

A propos de l'auteur

Ali Masarwah

Ali Masarwah  est le rédacteur en chef de Morningstar Allemagne.

public Confirmation


Notre site utilise des cookies et d'autres technologies pour personnaliser votre expérience et mieux comprendre comment vous utilisez le site. Voir 'Acceptation des cookies' pour plus de détails.

  • Autres sites Morningstar